Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/05/2006

Gwenalys a nagé avec les Dauphins

En Octobre 2000 ma fille Gwenalys avait alors 11 ans et elle a eu la chance de nager avec des dauphins, même l'eau glacée ne l'a pas retenue ; voici son récit :

medium_embiez02.jpg
Je suis Gwenalys, une jeune fille de 16 ans
A l'époque de mes 11 ans, j'habitais face à l'île des Embiez (Var) près de Toulon.
Un matin d'octobre 2000, en attendant le bus sur le port du Brusc, ma copine Fanny qui habite sur l'île, m'a signalé la présence de dauphins dans le port des Embiez.
Après l'école, Maman et moi nous sommes rendus sur l'île pour assister à cet événement.
Ils étaient effectivement là, au nombre de sept, à nager dans le port sous l'œil curieux des habitants amassés sur le quai et prenant des photos.
medium_dauphins_003.jpg

Un jeune couple et deux petites filles de mon age se préparaient à les rejoindre ; j'ai profité de l'opportunité pour me glisser moi aussi dans l'eau et tenter de les observer dans leur milieu aquatique.
J'allais réaliser l'un de mes rêves : nager parmi les dauphins !
Par crainte de les effrayer, nous avons pénétré dans l'eau assez loin d'eux, mais très rapidement, les mammifères se sont rapprochés de nous.
Ils nous suivaient dans tous nos mouvements, s'éloignaient, puis revenaient près du groupe de nageurs.
Ils tournaient autour de nous à moins d'un mètre, calmement, sans avoir peur des drôles de poissons que nous sommes, mais en restant toujours groupés.
Parfois, ils sortaient leurs rostres, nous appellaient en poussant de petits cris, et plongeaient pour réapparaître a côté de nous et nous faire le ventre blanc. Nous nagions avec les dauphins...
Cette première rencontre a durée plusieurs heures durant lesquelles j'ai observé leur comportement et appris à en reconnaître certains grâce aux blessures présentes sur le rostre, le dos ou sur l'aileron.
En revanche, j'éprouvais des difficultés à différencier les autres.
J'ai appris que ce n'était pas des dauphins, mais des marsouins, car ils étaient plus petits, fins et de couleur gris foncé.
Le lendemain, la nouvelle s'étant répandue, les observateurs étaient plus nombreux : un scientifique du musée océanographique de Monaco interdisait quiconque de se baigner avec eux, prétextant qu'ils étaient dangereux et qu'ils risquaient de nous attaquer.
Quand je lui ai demandé pourquoi ils étaient là, il a dit qu'ils devaient être malades et que l'on ne pouvait rien pour eux excepté les laisser dépérir.
J'aurais bien voulu qu'il me donne plus d'explications mais surtout l'autorisation d'aller nager une fois encore avec mes nouveaux copains marsouins qui m'appelaient en tournant autour du bateau d'où je les observais.
Rien ne sert de bouder
medium_boudeuse.2.jpg

Je me suis mise à plat ventre à l'arrière du bateau. Je tapais légèrement l'eau de la main pour attirer leur attention : ils s'approchaient de moi, passaient le long du bateau, en inclinant leur corps et en me regardant de leur œil curieux.
Dès qu'ils s'éloignaient, je retapait sur la coque ou dans l'eau et ils revenaient.
Ce petit jeu a duré plusieurs heures : ces marsouins sont vraiment des curieux !
medium_embiez04.jpg

Ce que je vais vous raconter maintenant est plus triste et j'espère que cela n'arrivera plus jamais.
Dans la nuit, un dauphin est mort ; les scientifiques ont trouvé dans son ventre des sacs plastiques, des cordages et des filets. Dans les jours suivants, un "couillon" (je ne veux pas employer de mots grossiers, et pourtant ce serait plus justifié) à essayé de pêcher les dauphins.
De ce fait l'un de ces paubres bêtes s'est retrouvé avec un hameçon dans le rostre.
Un habitant de l'île a essayer de lui enlever lui même puisque les scientifiques Monégasques ne voulaient pas se déplacer. L'animal se laissait faire et se mettait de telle façon qu'il puisse faciliter l'enlèvement de l'hameçon. Dans les deux jours suivants, il est mort à son tour.
Mes amis marsouins ont alors quitté le port et l'île des Embiez, 10 jours après leur arrivée.
medium_embiez01.jpg

Je garde un souvenir inoubliable de cette rencontre avec ces animaux que je connais aujourd'hui un peu mieux.
J'espère un jour les revoir pour nager parmi eux et les observer à nouveau.

11:10 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

trés touchant, j'espère aussi que tu en auras l'occasion dans d'autres circonstances

Écrit par : pierrot le zygo | 12/05/2006

eh bien tu as reussi a la mettre sur internet, l'aventure de notre nenette au monde des dauphins

Écrit par : mikaelig | 12/05/2006

Gwenalys est très jolie et en plus elle écrit bien. Ca doit être super de vivre une expérience comme celle-là !

Écrit par : Marie | 12/05/2006

Comme la nomme Mikaelig, vote nénette est vraiment très belle. Quelle aventure, ça reste un rêve pour beaucoup ! Merci les Bretons de nous avoir fait partager cette aventure.

Écrit par : stella vidal | 12/05/2006

Vous avez vu derrière Gwenalys qui boude parce qu'elle ne peut pas aller dans l'eau, il y a les dauphins qui tournent en rond, et de temps en temps ils venaient faire bouger la barque où elle était et je vous assure qu'ils n'allaientpas vers une autre barque,
Le 2èm jour, elle s'était mise à l'eau seule et les dauphins, surtout 2 sont immédiatement arrivés vers elle, et ils se collaient contre( 1/2 heure à peu-près), mais un monsieur du musée de monaco l'a obligée à sortir en disant qu'ils étaient très dangereux et attaquaient l'homme.
Comme elle était triste et boudait légèrement, je lui ai conseillé de mettre la main dans l'eau pour les appeler ils sont venus, (j'ai eu l'occasion d'utiliser cette méthode en pleine mer pour voir les dauphins de plus près qui tournaient autour du bâteau) ça a duré vraiment plusieurs heures et nous avons renouvelé la même méthode 9 jours de suite, dès qu'elle arrivait du collège, nous prenions le bateau pour aller sur l'île, et elle si timide, parlait aux gens de l'île pour savoir comment ses copains s'étaient comportés dans la journée.
Aujourd'hui à 16 ans elle espère toujours un jour avoir la chance qu'un tel évènement se renouvel.

Écrit par : soezic | 13/05/2006

bonjour, juste pour signaler qu'il ya deux ou trois petites erreurs quant au sujet des dauphins des Embiez, rien de grave bien entendu mais l'histoire complete est sur www.dauphinweb.com, la derniere femelle restée au port appelée "pointe noire" n 'est pas morte.
bonne continuation à tout le monde.

Écrit par : eric demay | 29/11/2006

Je me suis fait un plaisir d'aller visiter votre site et n'ai pas trouvé d'informations qui nous permettaient de dire que notre récit avait des erreurs, j'attends donc avec impatience que vous nous donniez plus de précisions, Gwenalys raconte son aventure telle qu'elle, elle l'a vécu, sachant qu'elle avait 11 ans au moment des faits, vous avez un film qui montre une personne entrain d'enlever l'ameçon du rostre du dauphin, nous avons toujours été à la recherche de plus de renseignements
Malheureusement notre ami Pierre E... n'étant plus au muséé océanographique au moment des faits, nous n'avons pas pu avoir de renseignements très précis, tout ce que nous savons ormis ce que Gwenalys a vécu elle même, nous l'avons glané en entendant les personnes parler autour de nous.
Au plaisir de vous lire dans une prochaine réponse.

Écrit par : Soezic | 29/11/2006

Une vidéo co-produite par TF1 et l'association TURSIOPS concernant les dauphins des Embiez est en ligne; voici le lien direct:

http://le.dauphin.free.fr/page12.html

Bonne lecture!

Écrit par : Eric Demay | 27/09/2007

Les commentaires sont fermés.