Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/03/2007

DJIBOUTI

Quelques photos de DJIBOUTI,

Pour tous les anciens militaires, voici ce qu'est devenue cette ville

En fait il n'y a pas tellement eu de changement.

DJIBOUTI

MARCHE aux MOUCHES



BOUTRE

Commentaires

Bonjour, sympa ton blog. Je rentre de Djibouti et j'ai laissé un souvenir sur la toile. Tu connais peut être déjà. On le trouve à cette adresse http://regardsurdjibouti.free.fr

Écrit par : Emma | 20/01/2006

marché aux mouches ? C'est parce qu'on y vend des mouches ?

Écrit par : ginette | 20/03/2007

IDIOTE MA QUESTION, j'ai eu la réponse sur le blog d'emma, c'est une rue qui porte ce nom, c'est sympa, j'ai remarqué que les portes et les volets étaient peint en bleu, sans doute pour éloigner les mouches..(toujours aussi idiote, faudra m'éduquer )

Écrit par : ginette | 20/03/2007

Ces photos rappelent des souvenirs : j'ai passé 4 ans là bas de 1978 à 1981.
Merci pour ce voyage "virtuel"!

Écrit par : alexandra | 20/03/2007

Djibouti !
....
Passage éclair, tout gosse aussi,
à bord d'un paquebot Tans-Mer-Rouge-Océanique !
....
Mais...
Mais, plus loin aussi.
....
(Confidence) :
....
Cap sur les Comores.
Mayotte.
Dzaoudzi.
....
Vers d'autres réminiscences d'enfance,
Et là : départ
vers d'autres arborescences d'adolescence.

Écrit par : Ji-el-Bê | 23/03/2007

Très sympas ses photos, j'ai vécu à Djibouti avec mes parents entre 1979 a 1981 j'ai 38 ans aujourd'hui (quartier du serpent, et au seminaris, je n'en garde que de bons souvenirs, les odeurs des épices, le marché aux mouches ou tu devais toujours vérifier qu'une vache n'allait pas te rentrer dedans lorsque que tu marchais, la piscine en forme de 8 avec les palmiers, et ces gosses qui te regardaient nager derrière ce grillage, car la piscine était interdite aux petits djiboutiens.
Merci pour ce voyage à travers ses photos !!!!!

Écrit par : Frédérique | 21/07/2009

J'etais a Djibouti en 1966 a la caserne 60°Baama je recherche des anciens de la 65/2c

Écrit par : Donnet | 07/01/2010

je recherche des anciens militaires du da 188 entre 1986 et 1988 merci d avance

Écrit par : canovas | 26/01/2010

Djibouti....
VSLOM de 1988 à 1989, que de beaux souvenirs!!!
Si des anciens du DA188 sont de passage, un grans coucou à eux!

Écrit par : Pierre | 17/03/2010

Oui,un ancien du DA188 passait par là!
EVSOM de 1979 à 1980,30 ans déjà mais plein de souvenirs
qui remontent à la surface..grâce à Emma entre autres qui m'a fais rêver un instant avec toutes ses jolies
photos et commentaires,que je remercie en passant..
C'était vraiment beau Djibouti...

Écrit par : Franck | 25/03/2010

Tout à fait, Emma a fait un bien joli blog sur Djibouti,

Écrit par : soezic | 25/03/2010

J'etais a Djibouti en 1966 a la caserne 60°Baama je recherche des anciens de la 65/2c

Ecrit par : Donnet | 07.01.2010
J'étais aussi à Djibouti en 1966 caserne 60e BAAMA.
Réponse à donnet recherche ancien collègue du camp de la Douda

Écrit par : CLEMENT | 08/05/2010

J'etais a Djibouti en 1966 a la caserne 60°Baama je recherche des anciens de la 65/2c

Ecrit par : Donnet | 07.01.2010
J'étais aussi à Djibouti en 1966 caserne 60e BAAMA.
Réponse à donnet recherche ancien collègue du camp de la Douda

Écrit par : CLEMENT | 08/05/2010

J'etais a Djibouti en 1966 a la caserne 60°Baama je recherche des anciens de la 65/2c

Ecrit par : Donnet | 07.01.2010
J'étais aussi à Djibouti en 1966 caserne 60e BAAMA.
Réponse à donnet recherche ancien collègue du camp de la Douda

Écrit par : CLEMENT | 08/05/2010

j'étais à Djibouti en 1974 au 6e RAMA camp de la douda ont étaient chargés de la defense aérienne de la base de Djibouti , que de bon souvenirs je suis toujours à la recherche de copains de cette formidable aventure

Écrit par : MARIE | 01/08/2010

j'etais radio a la 6eme bama en 1966 je suis de la 65 2b je suis rentre en france fin 66

Écrit par : say | 05/11/2010

bjr,

super votre site .

j'etais a djibouti de 08 75 à fin 1976 à la douda a cote de la piste de aeroport.

je recherche des militaire qui etais dans mon groupe

merci a vous

cdlt

Écrit par : rostaing | 16/01/2011

j'étais au 6EME BAMA en 66 et j'ai connu m .SAY qui avec PECHEUX étions avec toi pendant quelque temps dans la même piaule si veux me joindre envoie moi tes coordonnées pour correspondre

Écrit par : GIBERT JOSEPH | 28/01/2011

Heureuse de vous permettre de vous retrouver par l'intermédiaire de mon blog.
Tenez moi informé de la suite de vos retrouvailles et svp des photos de Djibouti , je suis prenante

Écrit par : soezic | 28/01/2011

bonjour,j'étais aussi à la 60ème BAAMA en 66 et 67 je recherche pas mal de copains perdu de vue, je recherche aussi des photos du camps de la douda qui a changé et qui est devenu le camps lemonier, camp américain. Un très beau blog avec beaucoup de souvenirs, merci à tous .

Écrit par : thollot | 07/02/2011

j'etais à djibouti au camp de la douda de 09/74à 05/75 et je recherche
des anciens camarades merci

Écrit par : revelin philippe | 28/03/2011

bjr
militaire de la 75/10 au camp de La Douda , recherche les militaires ayant passés l'année 1976 ds ce camp!

Écrit par : desgrange | 15/05/2011

ancien de djibouti tfai et république de djibouti bonjour aux anciens
de l'époque.Que de bons souvenirs....

Écrit par : pinaud | 07/06/2011

Frank qui était EVSOM de 1978 à 1980, était il au Service Froid ??.
Salut aux Anciens de Djibout qui y étaient de 78 à 80 et ceux qui ont fréquenté l'aéroclub Michel Lafoux.
Saï Saï

Écrit par : Saï Saï Leader | 03/07/2011

Bonjour,
Ancien VSLOM au DA 188 DJIBOUTI entre juin 1987 et février 1989, je suis à la recherche d'anciens.
Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/DA-188-Djibouti/153201558119705
A+
COUT-COUT

Écrit par : Olivier COUTY | 17/12/2011

Bonjour,
Aussi ancien VSLOM au DA 188 DJIBOUTI - MO CLA entre juillet 1987 et décembre1988

Écrit par : lopez | 06/01/2012

Bonjour,
Que de souvenirs, moi j'étais gendarme, j'ai fait trois ans avec ma famille, logés à Gabode, nous avons eu trois années super avec des rencontres inoubliables tant militaires, civiles ou djiboutiennes, nous étions limite avec le camp militaire djiboutien, notre voisin c'était ahmed
Saleh champion marathon, nous y étions de 1986 à 1989, au début Djibouti c'est déroutant, avec la misère et puis au fil du temps on s'imprègne de tout les odeurs, les gens et au moment de partir c'est un déchirement. Merci pour ce voyage rempli de nostalgie pour nous !!!!

Écrit par : Wiart | 19/04/2012

A Djibouti de 1969 a 1979 tous les anciens ou anciennes - n'hesitez pas.

Écrit par : Philippe | 16/05/2012

à la B.A.188 de 1964 1966 et de 1972 1974 au service froid . Que de formidables souvenirs . Nous avons eu la chance de pouvoir y faire 2 séjours . Notre fille y est née en 1965 à la maternité de l'hopital du héron . Ce serait super de renouer avec des anciens , notamment de l'atelier froid de cette époque . Un grand merci pour toutes ces photos qui nous rappellent de si bons moments

Écrit par : lacroix christian | 29/07/2012

que de bons souvenirs ou presque !
j'étais sgt m&cano aux sevitures du 3/10 sur la DA de 07/1986/1987/02/1988
un ptit clin d'oeil a tous les anciens de cette époque !
et merci au createur de ce blog qui m'a fait remonter beaucoup de souvenirs !

Écrit par : roland.S | 25/12/2012

Merci de votre passage sur mon blog, et surtout si vous avez des photos récentes je suis toujours intéressée, surtout de la base aérienne et de la ville.
Merci à tous

Écrit par : soezic | 25/12/2012

Bonjour à toutes et à tous
j'ai été armurier de 1977 a 1980 au 5 RIAOM et c'était le capitaine BLACHE qui commandais

Écrit par : pelloin | 15/01/2013

a djibouti en 1980/1981 base sur l ilot du heron, avec une bande de copains fils et filles d officiers on faisait les 400 coups avec mon daihaitsu 4x4 blanc a travers la ville, des sorties mer a mascali, des virees au goubet, au rythme de la musique de supertramp si quelqu un se reconnait......

Écrit par : laurent | 31/01/2013

bonjour je faisais partie de la szction de protection de la base aerienne188 en qualite de maitre chien de 1966 a 1968 j ai souvent mont e la garde a la douda ou il y avit le centre de transmission j ai un excellent souvenir de tous mes camarades nous formions un groupe d hommes tres soudes j ai rarement revecu ca par la suite je n etais poutant qu un appelle du contingent! j aimerais retrouver mes anciens camarades pour avoir le plaisir de les saluer bonne continuation danielcure

Écrit par : daniel cure | 28/04/2013

Bonjour,

j'étais appelé à Djibouti de janvier à novembre 1966 et je travaillais au bureau de l'intendance, un bâtiment pas loin du centre ville.
Classe 65 2B;
J'y ai connu les frères Joyerot, gerard Gourmellet, l'adjudant Gabriel Flécher.
Merci pour vos réponses et vos souvenirs
Alain Pouillart REIMS

Écrit par : pouillart | 09/05/2013

bonjour à tous
J'étais au 6è RAMA au camp de la Douda de Février à Septembre 1973 en tant qu'appelé du contingent. J'étais dans la section de commandement au bureau comptable. Je recherche mes anciens camarades. Nous étions sous le commandement du capitaine DARNAUT, les lieutenants LEHEN, OUVRERY, les adjudants MONFERRAND, DIEU.
J'ai participé au championnat de hand ball à Djibouti.
Merci de me contacter afin de reconstituer notre groupe.
Dominique TESSIER

Écrit par : TESSIER | 11/06/2013

de la 88/12, vslom au GERMAS, actuellement en bretagnie, civile, mecano
je remercie le createur du site BRAVO,que de souvenirs avec DEVOET Rene"poste"PROSPER Pascal "chauffeur"MEREUZE J-michel,MORTEL Brice
"excurtion" Les nomados,les iles,le train, pourrais je y retourner un jour...
carboni :0611298385 c.carboni@sfr.fr

Écrit par : carboni christophe | 09/07/2013

J ai regarde votre site ,car j ai connu Djibouti en 1955.Mon pere etait radio dans l armee de l air. J avais 10 ans a l epoque et votre site me rappel bien des souvenirs.
Michel LASSERRE

Écrit par : LASSERRE | 21/07/2013

bonjour a tous j etait a la douda a djibouti de 1974 a 1975 alors si quelqu un veut bien me reconnaitre ecrit moi................

Écrit par : lenclos patrick | 17/10/2013

Bonjour,

J'étais à Djibouti janvier à novembre 1966, classe 65 2 B. Je travaillais
à la direction de l'intendance en ville avec Gourmellet Joyerot Flecher .
Merci de me contacter
Alain Pouillart Reims
apouillart@orange.fr

Écrit par : pouillart | 02/11/2013

Bonjour,

J'étais à Djibouti janvier à novembre 1966, classe 65 2 B. Je travaillais
à la direction de l'intendance en ville avec Gourmellet Joyerot Flecher .
Merci de me contacter
Alain Pouillart Reims
apouillart@orange.fr

Écrit par : pouillart | 02/11/2013

Bonjour,

J'étais à Djibouti janvier à novembre 1966, classe 65 2 B. Je travaillais
à la direction de l'intendance en ville avec Gourmellet Joyerot Flecher .
Merci de me contacter
Alain Pouillart Reims
apouillart@orange.fr

Écrit par : pouillart | 02/11/2013

Bonjour,
Je suis de 86/12 et j'étais à Djibouti à la 2eme batterie à Douda de février 87 à avril 88. Si quelqu'un y était à ce moment là, il peut me contacter histoire de se remémorer plein de bons souvenirs.
tony74100@hotmail.fr

Écrit par : Tony Quagliariello | 18/12/2013

Bonjour
J'étais EVSOM au DA 188 de octobre 1980 a novembre 1981, je travaillais comme aide mécanicien piste a l'escadron de chasse 3/10 Vexin , je garde de cette période de ma vie un souvenir inoubliable et je pense que pas un jour se passe sans que j'y repense.
Bien cordialement
Marc

Écrit par : Marc Martel | 09/05/2014

Salut aux anciens,
Ce que je lis dans vos commentaires, c’était le pied à Djibout ! Oui un vrai dépaysement !
Un pays super pour le président de l’époque, Hassan Gouled Aptidon, qui sortait en limousine blanche et escorte de motards. Il rouvrait sa fenêtre légèrement pour rester au frais de sa clim et faisait des signes aux habitants avec son petit mouchard blanc.
Des habitants qui n’avaient rien et mourraient jeunes, espérance de vie de 47 ans pour les hommes. Certains se mutilaient pour pouvoir mendier, en se baladant avec des enfants malades et hépatiques.
Pour les hommes, c’était bouffer du kat toute la journée, kat qu’ils achetaient avec l’argent que leurs femmes gagnaient en lavant les tenues des militaires ou en allant chercher d’énormes fagots de bois qu’elles portaient sur les maigres épaules.
Un pays super pour les gradés qui avaient leur famille et qui pouvaient se balader en dehors de la ville
Pour moi, comme soldat (79/06 dont 11 mois à Djibouti, 6e batterie du 5eRIAOM), c’était un cauchemar. La puanteur de la ville, les quartiers IV et V, la saleté, le dépôt d’ordures à Balbala avec son bidon ville créé sur les ordures. La chaleur suffocante, la transpiration, la bourbouille, les mycoses. Certains engagés qui étaient de vrais fumiers, des Evsom aussi d’ailleurs poussant les plus faibles au suicide. J’en ai connu un, à 18 ans, harcelé par les costauds de sa section, il s’est tiré une balle dans le cœur lors de son tour de garde. Et celui qui a craqué lors de sa garde à la poudrière et qui a ensuite traversé les champs de mines et de barbelés pour aller saccager l’avion personnel du président. Et cet autre, engagé celui-là, il avait fait le Tchad, complètement traumatisé et que ses camarades de chambrée ont poussé à la folie. Il a ensuite été rapatrié sanitaire et notre Lieutenant de section nous avait même dit qu’on était responsable de ce départ forcé.
Comme loisirs, on avait juste les bars à nayas où on buvait comme des trous et avait des bouteilles à leur nom dans chacun de ces bordels (jamais de ma vie je n’ai autant bu).
Quand à la mer rouge, hormis la plage de l’Ile du Héron où on se faisait jeter, car réservée aux gradés, mes seuls bons souvenirs étaient dans les Iles Mascali pour un weekend de Noël.
Mon seul regret est de n’avoir rien pu faire pour une naya (Alem Dessié) que j’avais rencontré au Toukoul et qui habitait le plateau du serpent. En tant qu’Éthiopienne, elle se faisait violer parfois par la police locale quand elle rentrait chez elle et qu’elle se faisait contrôler.
Voilà mes souvenirs de cette période, sans oublier les bons copains.
Oui il y avait le lac Assal, le lac Abbé, le désert du Grand Bara, etc.
Oui c’est bien pour les cartes postales et les photos, mais ce n’est pas ce que je garde en mémoire, et j’avais tout juste 18 ans à cette époque. Et pour finir, voici le poème que j’ai écrit à l’époque sur mon album photo du 5eRIAOM :
DJIBOUTI
«Pour toi j’ai quitté laFrance,
Tu m’as montré tes souffrances,
Je n’ai plus qu’en mémoire,
Misères et désespoirs»

Écrit par : Gowo | 19/05/2014

Bonjour,
Juste un mot pour retrouver certains anciens du garage et des pompiers période de août 1989 à décembre 1990. vslom ou engagés.
Pour le plaisir de se retrouver.
Stéphane

Écrit par : LUBAT | 15/01/2015

j'étais à DJIBOUTI ENTRE 1977 ET DECEMBRE 1979.. J'ai gardé de tès bons souvenirs de Djibouti, ma fille est née en 1979 à Djibouti, et c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai regardé toutes ces photos de l'époque. J'étais au DA 188 et je serais content de retrouver des anciens de l'époque ou j'y étais.

Écrit par : pinaud | 11/02/2015

Les commentaires sont fermés.