Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/03/2006

VACANCES EN BRETAGNE

Si vous ne savez où aller en vacances, je vous conseille la BRETAGNE la Mer d'Ethel, c'est un endroit magnifique

medium_gris_breizh2.jpg



medium_vancances_en_bretagne.jpg

Commentaires

2 janvier



BONNE ANNEE 2006






Ajouter un commentaire
11:49 | Lien permanent | Rétroliens (0) | Ajouter au blog


Lien permanent Fermer

http://spaces.msn.com/soezic/blog/cns!4035CA2AF9817ECA!272.entry









27 septembre



LA MER

La mer

Loin des grands rochers noirs que baise la marée,

La mer calme, la mer au murmure endormeur,

Au large, tout là-bas, lente s'est retirée.

Et son sanglot d'amour dans l'air du soir se meurt.



La mer fauve, la mer vierge, la mer sauvage,

Au profond de son lit de nacre inviolé

Redescend, pour dormir, loin, bien loin du rivage,

Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé.



La mer aime le ciel : c'est pour mieux lui redire,

À l'écart, en secret, son immense tourment,

Que la fauve amoureuse, au large se retire,

Dans son lit de corail, d'ambre et de diamant.



E la brise n'apporte à la terre jalouse,

Qu'un souffle chuchoteur, vague, délicieux :

L'âme des océans frémit comme une épouse

Sous le chaste baiser des impassibles cieux.



Nérée Beauchemin
Poète québécois (1850-1931)



Ajouter un commentaire
09:58 | Lien permanent | Rétroliens (0) | Ajouter au blog | POESIE


Lien permanent Fermer

http://spaces.msn.com/soezic/blog/cns!4035CA2AF9817ECA!266.entry









AMOUR MARINE

AMOURS MARINES

Je tangue sous ton regard
Je m’accroche à tes algues
Une grande marée m’envahit
À la lueur de ton phare

Sur ton récif de corail
Mes vagues se déchirent
En fine écume le long de ton ventre
Bercé par les embruns

Laissons voguer nos amours marines
De coquillage en coquillage
Laissons voguer nos amours marines
Pour un dernier naufrage
Dans le murmure incessant
D’une tendre tempête

Laissons voguer nos amours marines
Nos amours marines

En accostant à ton port
J’ai du sel sur ma langue
Je plonge dans tes yeux d’eau limpide
Où l’étoile scintille

Pour rester tout près de toi
Je serai une dune
Mon sable coulera sous tes pieds
Pour couvrir tes empreintes

Laissons voguer nos amours marines
De coquillage en coquillage
Laissons voguer nos amours marines
Vers un nouveau sillage
Déposant à tous les vents
Une houle discrète

Laissons voguer nos amours marines
Nos amours marines

Laissons voguer nos amours marines
Nos amours marines

Marines

paroles Bernard PICHARDIE



Ajouter un commentaire | Lire les commentaires (1)
09:54 | Lien permanent | Rétroliens (0) | Ajouter au blog | POESIE


Lien permanent Fermer

http://spaces.msn.com/soezic/blog/cns!4035CA2AF9817ECA!264.entry









24 septembre



Soezic à Djibouti

J'ai 6 mois à Djibouti




Ajouter un commentaire | Lire les commentaires (1)
20:44 | Lien permanent | Rétroliens (0) | Ajouter au blog | FAMILLE


Lien permanent Fermer

http://spaces.msn.com/soezic/blog/cns!4035CA2AF9817ECA!252.entry

La Paix
Là où est la haine, que je mette l'amour
Là où est l'offense, que je mette le pardon
Là où est la discorde, que je mette l'union
Là où est l'erreur, que je mette la vérité

Là où est le doute, que je mette la foi
Là où est le désespoir, que je mette l'espèrance
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière
Là où est la tristesse, que je mette la joie

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler
à être compris qu'à comprendre
à être aimer qu'à aimer,
Car c'est en se donnant que l'on reçoit,
C'est en oubliant qu'on se retrouve soi-même,
C'est en pardonnant que l'on obtient le pardon,
C'est en mourant que l'on réssuscite à la vie.

C'est à cela que tu pensais en recopiant ces quelques lignes, je te le réécris pour t'aider a trouver un peu de sérénité, car tu es tellement plus belle quand tu es heureuse et c'est comme cela que je t'aime

Écrit par : turlututu | 14/03/2006

c'est pierrot le zygo ton 1000 visiteur, ça s'arrose!

Écrit par : pierrot le zygo | 14/03/2006

Les commentaires sont fermés.