Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2006

PASSE - PRESENT - FUTUR

Ne regardez pas en arrière et ne pleurez pas sur le passé car il est passé.

Vivez dans le présent et faites-en quelque chose de magnifique qui vaille la peine qu'on s'en rappelle.

Et ne vous en faites pas pour le futur car il n’est pas encore arrivé.





medium_passe_present_futur.2.jpg


Auteur du tableau : France R. qui explique ;

j'ai voulu exprimer dans cette toile l'attitude des gens
ils ont les pieds déjà dans le futur,
le corps dans le présent et la tête dans le passé

Commentaires

"Et ne vous en faites pas pour le futur car il n’est pas encore arrivé. "

Voilà une phrase qu'il me faudrait communiquer à Eric. Il redoute 3 mois à l'avance ce qu'il va devoir faire (en l'occurence un voyage au Maroc.)

Écrit par : Adey | 06/08/2006

Je comprends Eric, pour ça je suis championne pour redouter à l'avance ce qui va se passer dans les jours à venir.
C'est l'angoisse, je calcule qu'il pourrait y avoir telle ou telle situation, mais je ne m'arrête pas là, une fois que la situation est passée, je me fais des reproches, "je n'aurais pas dû dire ça, je n'aurais pas dû faire ça" etc... c'est ignoble et fatiguant.
Et le pire c'est quand ton compagnon te dit, "mais tu verras bien", "tu n'y es pas encore alors laisse" .
Que c'est complexe et stressant de se compliquer la vie, comment faire pour arriver à ne plus réagir de cette façon ?
Bisous à vous deux.

Écrit par : Soezic | 06/08/2006

Que faut-il dire pour rassurer alors? parce qu'il redoute beaucoup, ce sera 8h de désert en 4x4 alors il est pas motivé! Il a peur de s'ennuyer, de ne pouvoir avoir des moments seul et j'en passe.
Plein de gros bisouss à toi aussi et à Mikaelig!

Écrit par : Adey | 06/08/2006

Pour ça Adey, j'ai des réponses :
8 h dans le désert, il ne peut pas s'ennuyer une secondes, il y a des dizaines de photos à prendre, son oeil sera partout à la fois, des moments de solitude il n'aura que ça, rien de plus facile pour s'isoler des autres dans une voiture que de regarder l'horizon.
Non il ne tombera pas en panne, non ils ne se perdrons pas dans le désert, maintenant ce n'est plus possible avec les GPS, non il ne se fera pas manger pas un animal
sauvage, etc...
Ca va être un voyage très interressant et le temps va lui paraître bien court,
Quand je savais que j'allais partir en voilier pour une quinzaine de jours, je n'emmenais même pas un livre, le temps passait à une vitesse extraordinaire, je n'avais jamais assez de péllicules pour prendre tout ce que je voyais, malgré la promiscuité, j'ai énormément profité des moments de solitude qui n'appartenaient qu"à moi,
et c'est souvent quand nous étions a terre à la fin du voyage que je repensais à ce qu'il s'était passé et là je m'engoissais avec des peurs rétrospectives et de me rendre compte des dangers dans des moments forts surtout quand il y avait des tempêtes.
Je sais qu'il ne sert à rien d'angoisser à l'avance ou après, mais nous sommes des êtres pleins de questions et rien n'y fera, depuis que je suis avec Mikaëlig, je commence à moins me prendre la tête (enfin quelquefois), ce n'est vraiment pas facile, c'est notre façon de fonctionner,
Le plus durt dans tout ça est de vivre avec des gens qui passent leur temps à nous dire, "ya pas de problème" ou "qu'est ce que tu te prends la tête, tu verras bien le moment venu"
Il n'y a rien de plus compliqué que le cerveau Humain ma chère Adey, alors aide le comme tu peux avec tout ton amour.

Écrit par : Soezic | 07/08/2006

une amie me disait souvent : le passé est derrière toi et le futur n'est pas encore là, alors vis le présent tu ne sais pas de quoi sera fait l'instant d'après

Écrit par : Optimiste | 07/08/2006

quand on vit dans le présent on est éternel !

Écrit par : ulysse | 07/08/2006

On ne peut prévoir l'incidence qu'auront certains événements dans le futur; c'est après coup seulement qu'apparaissent les liens. Vous pouvez seulement espérer qu'ils joueront un rôle dans votre avenir. L'essentiel est de croire en quelque chose - votre destin, votre vie, votre karma, peu importe.

(Steve Jobs, Cérémonie de remise des diplômes de Stanford, 12 Juin 2005)

Écrit par : mikaelig | 07/08/2006

Très épicurien, tout cela, j'apprécie !
Cordialement

Écrit par : dominique | 16/08/2006

Les commentaires sont fermés.