Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2006

J'AI LA RAGE AU COEUR A CAUSE D'UNE MALADIE

Comment une telle maladie peut-elle exister ?

Tout a commencé en mai 2004.

Elle a eu une attitude qui m'a excessivement peinée quand je lui ai parlé de ma maladie et qu'elle ne voulait plus me parler au téléphone ??????

Par contre fin août 2004 j'ai subit une intervention chirurgicale assez délicate, tout était redevenu normal, tous les jours mes parents me téléphonaient et elle était adorable et paraissait très inquiète.

Le calme paraissait être revenu.

Le temps a passé, c'est vrai que rarement elle prenait le téléphone quand j'appelais toutes les semaines, elle me faisait un bisou la plupart du temps par l'intermèdiaire de mon père.

A mon dernier voyage dans le Var en Février 2006, j'ai trouvée ma maman bizarre, j'ai été très troublée des choses qu'elle m'a dite, je n'avais pas vraiment tout compris.

Elle me paraissait tout à fait lucide tout en disant des choses méchantes, quelques paroles à la limite de l'acptable.

Oui je l'ai trouvée très aigrie avec de la rage pour certains membres de ma famille du côté de mon papa, elle n'a pas eu des paroles très tendres avec moi, mais bon j'ai toujours été la fille à son papa (comme elle a toujours dit) encore une fois rien de bien nouveau, avec peut-être quand même des paroles surprenantes et qui ne correspondaient pas à la réalité concernant mon papa, qui lui disait tout l'inverse.

Bien compliqué tout ça. N'étant pas sur place, je n'ai pas vraiment pris garde à ses paroles.

En août il était tout à fait normal que j'aille leur faire une petite visite, quelle catastrophe, cette dame devant moi, cette femme toujours aussi élégante, cette maman, pendant le repas au restaurant j'avais face à moi une étrangère que j'avais l'impression de rencontrer pour la première fois, un visage fermé, qui n'avait même pas voulue que je vienne chez elle. qui n'a pas voulu répondre à la conversation que mon papa, mes filles et moi-même avons essayé d'entretenir.

C'est affreux, c'est horrible, se sentir impuissante, une étrangère face à sa propre mère,

Lire une telle tristesse dans les yeux de mon papa, c'est dur, que peut-on faire ? , dire ? , je me sens impuissante a les aider.

Et puis hier en souhaitant son anniversiare à mon papa, elle a voulu me parler, elle était toute gaie, elle a même parlé aux filles, félicité Gwenalys pour sa réussite au code, elle avait sa voix douce, gentille.

Pendant combien de temps sera-elle bien de nouveau ?

Cette maladie a un nom c'est ALZHEIMER

C'était juste pour vous dire que je vais revenir, je n'ai pas envie de quitter mon blog, même si l'idée m'en ai venue, les amis bloguers et blogueuses, vous êtes là, pour nous faire passer, digérer, nous distraire.

http://michel.midiblogs.com

Commentaires

Très grande souffrance qu'il faut avoir vécue pour comprendre et je comprends oh combien.. amitié et courage

Écrit par : ginette ayral | 28/08/2006

Soezic que te dire qui pourrait te réconforter une peu sinon que je pense bien à toi et que je comprends ta peine.gros bisous

Écrit par : evelyne | 28/08/2006

hé merde, avec tous les connards qui se trimbales dans le monde, il faut toujours que ça arrive a des gens sympas.
essaye de ne pas penser a ça toute la journée, justement quand tu vas sur le blog parle d'autres chose, cela te feras au moins des moments ou tu ni pense pas, en tout cas gros bisous

Écrit par : pierrot le zygo | 28/08/2006

Merci à tous, n'importe comment je n'ai pas le choix il faut que je réagisse très vite, pour mes filles, pour Mikaëlig.
Je suis impatiente d'être samedi soir pour passer un bon moments avec ceux qui ont choisi de venir chez nous, et j'espère rencontrer très bientôt ceux qui n'auront pas pu venir.
Après il va y avoir la sortie du 17 avec Ulysse, que des bons moments en perspective.
Bisous à vous tous.

Écrit par : Soezic | 29/08/2006

Cs doit être une terrible épreuve que tu vis là et dans les moments les plus difficiles sache que nous sommes sans doute des dizaines à penser à toi

Écrit par : ulysse | 29/08/2006

mets dans ton coeur toutes ces pensées positives que t'envoient les blogueurs, elles sont pures et toutes simples. Sans chichis ni fioritures. Prends tout le bonheur qui t'est donné. Tout les petits moments qui font qu'on est bien. quand on se réveille auprès de l'être aimé, quand on ouvre les volets on que l'on voie qu'il va faire beau.... des petites choses qui ne peuvent lutter contre de grands malheurs mais qui aident à moins y penser!
Plein d'énormes bisoussss Soezic, toute la famille se joint à moi pour t'envoyer plein de courage! Bambou m'approuve d'un miaulement très expressif je te l'assure!

Écrit par : Adey | 29/08/2006

Je sais que vous êtes là et c'est pour ça que j'ai fini par en parler, et d'en avoir parlé ouvre un peu plus d'horizon et je me sens moins seule sur le chemin semé d'embuches.
Il y a déjà un point positif, c'est de savoir que de vrais amis tous simples, comme tu le dis sont attentifs à mes états d'âme.
Bisous à tous, et à samedi pour une soirée de bonne humeur.
Qui chantait "ça ira mieux demain ..." ?

Écrit par : Soezic | 29/08/2006

Annie Cordy
ÇA IRA MIEUX DEMAIN
J. de Nijs - G. Liferman, 1977
http://www.frmusique.ru/texts/c/cordy_annie/cairamieuxdemain.htm


Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient

Quand le jour paraît, j'ouvre les volets
Pour voir le soleil dans le grand ciel bleu
Tant mieux s'il est là mais s'il n'y est pas
Je me fais mon soleil même quand il pleut
J'ai le coeur léger quelque soit la saison
Quand je chante ma chanson

Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
Ça ira mieux demain
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient

Quand je vois certains de mes bons copains
Qui pour trois fois rien n'ont plus le moral
Je leur tends la main, je leur dis "c'est rien"
Tant que ton coeur bat ce n'est pas si mal
Pense que ce monde a était fait pour toi
Maintenant chante avec moi

Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Comme tout finira bien
Il faut profiter du jour qui vient
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Si ça te semble loin
Pourquoi ne pas prendre un bon jour d'avance
Ça ira mieux demain
(Ça ira mieux demain)
Comme tout finira bien
Il faut profiter, profiter, profiter du jour qui vient

Et des bisous !

Écrit par : Gene | 29/08/2006

Ma mère en est malade depuis 5 ans déjà et elle n'a pas encore 65 ans. Sa mère avant elle l'a eu aussi mais la maladie s'est déclarée plus tard.
Elle est agressive aussi, mais garde encore sa bonne humeur et surtout son humour. Elle a toujours bcp ri.
J'en parle avec détachement devant les gens de peur je crois de me mettre à pleurer.
Souvent j'ai pleuré avec mon père quand elle fuyait la maison avec colère. Ou seule.
En lisant ta note, je vois qu'on vit à peu près les mêmes choses.
J'ai hâte de partir avec mes parents à New York pour voir mon frère, mais en même temps j'ai des appréhensions quant au comportement, aux réactions qu'elle pourrait avoir. On ne sait jamais de quel côté le vent va tourner. Un mot de trop et c'est la tempête.
J'en ai vaguement parlé aussi sur mon blog, de ma mère et de sa maladie.
Donnons tout notre amour à nos mères, elles en ont énormément besoin.

Écrit par : Artha | 30/08/2006

Ces dégénérescences cérébrales sont horribles, je suis confrontée actuellement à une autre forme , chez mon papa, démence frontale,
il s'éloigne, il est parti , loin de nous,
je partage , il faut continuer à vivre , pour les autres,
mais je sais ce qu'est ta souffrance, Framboisine

Écrit par : framboisine | 28/01/2007

Les commentaires sont fermés.