Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2006

UN RUBAN BLANC POUR MARION

medium_rubanblanc_humainsassocies1.jpg




La Campagne du ruban blanc qui a commencée le 14 novembre jusqu'au 6 décembre se consacre entièrement à encourager les hommes de tous âges à s'engager à aider à mettre fin à la violence faite aux femmes.

Aussi

"Il s'agit très pudiquement de montrer aux parents de Marion que la petite fille est toujours dans notre coeur et dans nos pensées, que nous ne l'oublions pas",

"C'est aussi un message pour que la justice ne classe pas ces dossiers de disparitions d'enfants",

Marion Wagon, alors âgée de 10 ans, avait disparu le 14 novembre 1996, à la sortie de l'école Sembel à Agen


"Nous avons demandé à tous les Agenais et Agenaises et à tous les habitants du Lot-et-Garonne de mettre un ruban blanc au revers de leur veste et un ruban ou un mouchoir blanc au cartable des enfants", a expliqué Annie Gourgue, présidente de l'association La Mouette,

medium_Marion.jpg


Les rubans blancs sont aussi portés pour rendre hommage à tous ceux qui sont morts en Irak

POURQUOI AVOIR CHOISI LE BLANC ?

Le blanc est symbole de paix dans beaucoup de pays ou de deuil dans d’autres. C’est pourquoi le message véhiculé par un ruban blanc est simple et évident : “Nous pleurons tous ceux qui sont morts. Nous soutenons nos troupes

Commentaires

c'est une bonne idée

Écrit par : bistek | 16/11/2006

Une pensée émue pour ses parents qui ne guériront jamais de cette souffrance insupportable

Écrit par : stella | 16/11/2006

Oui je sais ce que c'est de vivre dans l'attente et l'espoir de voir son enfant revenir, où dans la peur que l'on vienne nous annoncer que nous ne la reverons plus.
En même temps l'on vit en se disant qu'elle est peut-être heureuse, qu'elle a une vraie vie sans nous.
Mais aussi nous restons sans cesse sans réponse et dans un espoir qui parait puéril de croire que demain nous pourrons de nouveau fermer nos bras sur l'enfant que l'on attend de voir revenir depuis des années.
Ce n'est jamais assez dit, la presse en parle très peu ou oublie très vite ces enfants ou jeunes adultes, pourtant nous sommes des centaines de parents rien qu'en France à avoir un enfant disparu.
Rien est fait pour le soutien, pour l'aide, et le pire, c'est que quand ces enfants deviennent majeurs entre temps, les recherches sont abandonnées.
Les raisons invoquées, tout majeur a le droit de disparaitre sans donner de nouvelles !!!!

Écrit par : Soezic | 16/11/2006

COonard va!

Écrit par : cacapipiprout | 15/03/2008

Les commentaires sont fermés.