Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2006

L'AN 360 UNE NUIT DE NOEL CHEZ LES CELTES

Les enfants sont bordés dans leur lit depuis des heures, même les plus curieux, ceux qui voulaient voir le Père Noël pour de vrai, se sont assoupis.

Et c'est tant mieux car dehors rôdent des esprits bien étranges.

Parents Celtes que de soucis, ces catholiques qui font croire à nos enfants la venue d'un Père Noël,

Ce bonhomme rouge et blanc, venu comme ça de nul part, du jour au lendemain, juste le jour de la fête du dernier " petit jour "

Des croyances venant des fêtes païennes nous révèlent que la nuit de Noël est la nuit de tous les dangers comme de toutes les chances.

Le Père Noël n'a qu'à bien se tenir car il n'est pas le seul à circuler dans le ciel, la nuit du 24 décembre.

Ce soir là, sorcières et démons surgissent du néant.

Les fantômes, par contre, redoutent cette date et préfèrent disparaître, mais par précaution, on laisse les portes ouvertes à minuit pour permettre aux mauvais esprits de s'en aller.


medium_rennes-noel.jpg

Commentaires

Sais pa pourquoi, ce sonnetg me revient en tête en regardant tes photos :


Le temps a laissé son manteau...



Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s'est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.


Il n'y a bête ni oiseau

Qu'en son jargon ne chante ou crie:

« Le temps a laissé son manteau!

De vent, de froidure et de pluie, »

Rivière, fontaine et ruisseau

Portent, en livrée jolie,

Gouttes d'argent, d'orfèvrerie;

Chacun s'habille de nouveau.


Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie,

Et s'est vêtu de broderie,

De soleil luisant, clair et beau.




Charles d'Orléans

(1394/1465)

Écrit par : ginette | 16/12/2006

Les commentaires sont fermés.