Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/03/2007

CUCURBITACEE DE CAVAILLON

C'est pour parler DU MELON DE CAVAILLON

"Il n'y a qu'un melon, le melon de cavaillon"

medium_melons-panier.jpg


On le déguste avec respect, c'est un peu le caviar des fruits.


L'écrivain Alexandre DUMAS sera l'un de ses fervents amateurs.

En 1864, alors que la bibliothèque de Cavaillon lui demande si il veut bien faire don de quelques unes de ses oeuvres, Dumas répond qu'il est d'accord à condition que la ville lui verse un "rente viagère" de douze melons par an.

Le conseil municipal accepta le marché.

La bibliothèque reçut son lot de romans tandis qu'Alexandre Dumas reçut jusqu'à sa mort, en 1870, ses melons.

medium_pd1193714.jpg


De nos jours, une Confrérie des Chevaliers de l'Ordre du Melon de Cavaillon, fondée en 1988, s'attelle à célébrer et à promouvoir le vrai melon de Cavaillon, petit melon à la peau lisse et aux côtes bien marquées.

Mais au fait, comment reconnaître un bon melon sur les étals de nos maraîchers ?

Le principal critère est le poids.

Plus un melon est lourd, meilleur il sera.

Et même si on relève un léger éclatement de la peau, c'est encore mieux !

Autre critère à vérifier : le pédoncule. On doit pouvoir le détacher facilement. C'est le signe que le melon est bien mûr.

Enfin, saviez-vous que le melon entre dans la composition des calissons d'Aix en Provence ?

medium_pd1178143.jpg


AU FAIT POURQUOI VOUS PARLER DU MELON DE CAVAILLON ?
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
Allons voir la prochaine note pour la réponse

Commentaires

j'adore le melon et c'est pourquoi je porte toujours un chapeau melon !

Écrit par : ulysse | 23/03/2007

Les commentaires sont fermés.