Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/09/2006

4 Octobre au 13 Octobre

Sorbier (la délicatesse) : Plein de charme, enjouée, talentueuse sans être égoïste, aime attirer l'attention, adore la vie, le mouvement, l'agitation et même les complications, est à la fois dépendante et indépendante, fait preuve de bon goût, est artistique, passionne, émotive, est de bonne compagnie, mais ne pardonne pas.

medium_sorbier.jpg

14 Octobre au 23 Octobre

Érable (l'indépendance d'esprit) : Sort de l'ordinaire, débordant d'imagination et d'originalité, timide et réservé, ambitieux, fier, sûr de lui, désire, ardemment vivre de nouvelles expériences, est quelquefois nerveux, possède plusieurs complexités, a une bonne mémoire, apprend facilement, a une vie amoureuse compliquée, désire impressionner.

medium_erable.jpg

24 Octobre au 11 Novembre

Noyer (la passion) : Implacable, surprenant et plein de contrastes, souvent narcissique, peut démontrer de l'agressivité, est généreux, de vastes horizons s'ouvrent à lui, peut avoir des réactions inattendues, est spontané, fait preuve d'une ambition sans limite, aucune flexibilité, est un partenaire difficile et peu commun, n'est pas toujours aimé mais est souvent admiré, stratège hors pair, très jaloux et passionné, ne fait aucun compromis.

medium_noyer.jpg

12 Novembre au 21 Novembre

Du 12 nov au 21 nov
Châtaignier (l'honnêteté) : D'une beauté peu commune, ne veut pas impressionner, a un sens de la justice très développé, est intéressé, diplomate, ne s'irrite pas facilement et est souvent blessé en société en raison de son manque d'estime de lui-même, quelquefois donne l'impression d'être supérieur, a l'impression de ne pas être compris, n'aime qu'une fois, peut avoir des difficultés à trouver un partenaire.

medium_chataigne.jpg

22 Novembre au 1er Décembre

Frêne (l'ambition) : Très séduisant, vif, impulsif, exigeant, ne se préoccupe pas des critiques, ambitieux, intelligent, talentueux, aime jouer avec le destin, peut être narcissique, très fiable et digne de confiance, amant fidèle et prudent, laisse quelquefois sa tête avoir le pas sur son cœur, mais prend le couple très au sérieux.

medium_frene.jpg

2 Décembre au 11 Décembre

Charme (le bon goût) : D'une beauté rafraîchissante, fait attention à son apparence et à sa condition physique, fait preuve de bon goût, n'est pas égoïste, fait en sorte que sa vie soit aussi confortable que possible, mène une vie raisonnable et disciplinée, recherche la gentillesse et la reconnaissance chez un partenaire de vie, rêve d'amants exceptionnels, est quelquefois heureux de ses sentiments, a peu confiance dans la plupart des gens, n'est jamais certain de ses décisions, est très consciencieux.

medium_charme.jpg

12 Décembre au 21 Décembre

Figuier (la sensibilité) : Très fort, un peu entêté, indépendant, ne tolère pas les contradictions ou les controverses, adore la vie, sa famille, les enfants et les animaux, un peu volage en société, a un bon sens de l'humour, aime l'oisiveté et la paresse, possède des talents et une intelligence pratiques.

medium_figuier.2.jpg

22 Décembre

Hêtre (le créatif): fait preuve de bon goût, s'inquiète de son apparence, matérialiste, démontre un bon sens de l'organisation en ce qui concerne sa vie et sa carrière, est économe, bon dirigeant, raisonnable, ne prend pas de risques inutiles, excellent compagnon de vie, se passionne pour tout ce qui permet de garder la forme (diètes, sports, etc..)

medium_hetre.gif

Du 23 Décembre au 31 Décembre

Pommier (l'amour) : Frêle possède beaucoup de charme, a un bon pouvoir de séduction et d'attraction, a une aura plaisante, aime flirter, est aventureux, sensible, toujours en amour, veut aimer et être aimé, partenaire tendre et fidèle, est très généreux, a des talents scientifiques, ne vit que pour aujourd'hui, est un philosophe insouciant et imaginatif.

medium_pommier.jpg

22/06/2006

L'EAU DE LOURDES

La bataille de l'eau "Lourdes" :
Un récipient en plastique, made in China, un peu d'eau du robinet, une bénédiction ecclésiastique et quelques euros, pour des années de protection divine, jusqu'au prochain pélerinage.

Pour ceux qui n'ont pas envie de se déplacer, on peut même acheter "La bouteille Marie" sur Internet (Lourdes-store.com) pour 12,78$.

medium_assort.ndl.blanche.ag.jpg

Efficacité, en nombre de guérisons, de l'eau de Lourdes, par million de pèlerins :
5000 en 1858
500 en 1900
200 en 1930
1 en 1950
(Source : Dr Thérèse Valot et Dr Guy Valot / Lourdes et l'illusion / 1957)

16:55 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (6)

JEUDI 11 FEVRIER 1858

C'était le jeudi gras.
Il faisait bien froid.

medium_bernadette_soubirou.jpg

Vers 11 heures, Bernadette Soubirous, sa soeur Marie-Antoinette et une amie, Jeanne Abadie, se dirigèrent vers les bords du Gave du côté de la grotte de Massabielle pour chercher du bois.
Pendant que Toinette et Jeanne s'éloignaient de Bernadette, celle-ci avant de passer l'eau glaciale du canal se mit à genoux pour réciter l'Angélus qu'on venait de sonner.

medium_lourdes3.jpg

Et elle aura le bonheur de voir Celle qu'elle aimait saluer à l'heure de l'Angélus.
Laissons parler Bernadette elle-même:
medium_lourdes_grotte_vide.jpg

"J'avais commencé à ôter mon premier bas, quand tout à coup j'entendis une grande rumeur pareille à un bruit d'orage.
Je regardai à droite, à gauche, sur les arbres de la rivière. Rien ne bougeait; je crus m'être trompée.
Je continuai à me déchausser, lorsqu'une nouvelle rumeur, semblable à la première, se fit encore entendre.
Oh! alors, j'eus peur et me dressai. Je n'avais plus de parole et ne savais que penser, quand, tournant la tête du côté de la Grotte, je vis à une des ouvertures du rocher un buisson, un seul, remuer, comme s'il avait fait grand vent. Presque en même temps il sortit de l'intérieur de la Grotte un nuage couleur d'or, et peu après une Dame jeune et belle, belle surtout, comme Je n'en avais jamais vu, vint se placer à l'entrée de l'ouverture au-dessus du buisson.
Aussitôt elle me regarda, me sourit et me fit signe d'avancer, comme si elle avait été ma mère.
La peur m'avait passé, mais il me semblait que je ne savais plus où j'étais.
Je me frottais les yeux, je les fermais, je les ouvrais, mais la Dame était toujours là, continuant à me sourire et me faisant comprendre que je ne me trompais pas.
Sans me rendre compte de ce que je faisais, je pris mon chapelet dans ma poche et me mis à genoux.
La Dame m'approuva par un signe de tête et amena elle-même dans ses doigts un chapelet qu'elle, tenait à son bras droit.

medium_lourdes.jpg

Lorsque je voulus commencer le chapelet et porter ma main au front, mon bras demeura comme paralysé, et ce n'est qu'après que la Dame se fut signée que je pus faire comme elle.
La Dame me laissa prier toute seule; elle faisait bien passer entre ses doigts les grains de son chapelet, mais elle ne parlait pas; et ce n'est qu'à la fin de chaque dizaine qu'elle disait avec moi: Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto.
Quand j'eus fini de réciter mon chapelet, la Dame me fit signe d'approcher.
Mais je n'ai pas osé.
Alors elle rentra à l'intérieur de la roche et le nuage disparut avec elle.

medium_lourdes_grotte_3.jpg

"La Dame avait l'air d'une jeune fille de seize à dix-sept ans, aux yeux bleus.
Elle était vêtue d'une robe blanche, serrée à la ceinture par un ruban bleu glissant le long de la robe.
Elle portait sur sa tête un voile blanc, laissant à peine apercevoir ses cheveux, retombant ensuite en arrière jusqu'au dessous de la taille.
Ses pieds étaient nus, mais couverts par les derniers plis de la robe sauf à la pointe où brillait sur chacun d'eux une rose jaune, épanouie.

medium_lourdescierges.jpg

Les grains de son chapelet étaient blancs et la chaîne d'or brillante comme les deux roses des pieds.
Je n'en ai jamais vu de semblable, ça brillait comme de l'or et bien plus encore."


EN TOUT IL Y AURA 18 APPARITIONS

12:10 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (3)

11/06/2006

LEGENDES : SAINT NAZAIRE

PRES DE PERPIGNAN
Un village du nom de St Nazaire. Village en apparence normal, pourtant il y a quelques années, trois sorcières vivaient dans ce village.
Mal aimées des autres habitants de St Nazaire, elles furent toutes trois chassées de leurs maisons.
Etrangement, les juges les plus acharnés contre les trois condanées, eurent de grand malheurs sur eux et leur famille.
De nos jours peu de gens croient aux sorcières, mais certains riverains se souviennent encore leur grands-parents raconter l'histoire de ces trois sorcières dont les trois maisons forme un triangle équilatéral, désignant ainsi les extrémités du village.
Fadaise, diront certains. Une rumeur populaire continue pourtant à circuler.
Certaines nuits, les habitants entendent encore les cris plaintif des trois sorcières, du triangle de St Nazaire...

medium_sorcieres.jpg

15:25 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (2)

LEGENDES : LYON

l y a très longtemps, l'épidémie de la peste avait touché tout le monde.
Elle arriva à Lyon le 5 décembre. Les personnes moururent par centaines.
Alors le 8 décembre, la Vierge desendit du ciel et guérit Lyon de cette affreuse maladie.
Actuellement, ce jour-là, on prend des lampions qu'on allume et que l'on place sur les rebords des fenêtres.

medium_lyon_lampions.jpg

15:20 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (2)

24/05/2006

LA LICORNE

medium_licorne_envrai.jpg

La licorne est un animal mythologique fabuleux à corps de cheval, souvent de robe blanche ( car le blanc est le signe de la pureté ), et portant une corne pointue et torsadée au milieu du front. Son nom vient du latin "unicornis", qui signifie : à une seule corne.

Les licornes détiennent dans leur corne un pouvoir magique.

Elles séparent les eaux polluées, détectent le poison.

Les licornes régnaient jadis sur les forêts.

Seules les jeunes filles vierges au coeur pur pouvaient les approcher et les caresser.

Elles posaient alors leurs têtes sur les genoux des demoiselles et s'endormaient.
medium_licorne_sable_petite.jpg

Autrefois, les chasseurs qui cherchaient à s'emparer du pouvoir de leur corne, pour ensuite le revendre, attiraient les licornes avec ces jeunes filles vierges.

Lorsque la corne était bue sous forme de breuvage, elle avait le don de protéger du poison, et des troubles d'estomac.

Elle pouvait tout aussi bien servir de simple trophée de chasse.

C'est pour cela que tous les seigneurs obligeaient les jeunes filles à les aider, mais les licornes n'étant pas dupes sentaient la crainte des jeunes filles et fuyaient.

Au moyen-âge, la licorne est devenue un symbole de pureté et de puissance, elle fut adoptée par l'héraldique et figure dans les armes d'Angleterre.

C'est un animal de bon augure.

Elle concourt à la justice royale en frappant les coupables de sa corne.
medium_cheval_de_neige_1.jpg

19:05 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (8)

KORIGANS DE LA SAGESSE DE BRETAGNE

Nous avons aussi notre maxime de RIEN VOIR, RIEN ENTENDRE, RIEN DIRE en Brtagne, représentée par des KORIGANS, ces petits hommes de la forêt un peu espiègles.

medium_korigans.jpg

10:15 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (5)

SINGES DE LA SAGESSE

Cette tradition est apparue à la fin de l’ère Muromchi (1333-1568) : il devint ordinaire de sculpter ces représentations sur les koshinto, piliers en pierre utilisés pendant le rituel du Koshin.
Une des plus anciennes représentations connues de ces trois singes se trouve à Nikkō au Japon

medium_800px-nikkonoevil4902.jpg

Selon le Kiyu Shoran, les trois singes sont en relation avec la croyance Sanno, où ils sont considérés comme des messagers divins.
En japonais, les trois singes sont appelés :

Mizaru pour l'aveugle,
Ne vois pas
medium_daum-see.jpg

Kikazaru pour le sourd,
N'entends pas
medium_daum-hear.jpg

et Iwazaru pour le muet
Ne parle pas
medium_daum-speak.jpg

Il est probable toutefois que l'histoire des trois singes soit d'origine indienne et qu'elle ait été introduite au Japon par l'intermédiaire de pélerins bouddhistes venus de Chine pendant la période Yamato (VIIIe siècle).
medium_singes.jpg

Cette maxime fut notamment prise pour devise par Gandhi, qui gardait toujours avec lui une petite sculpture de ces trois singes
medium_b_367.jpg

10:01 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (7)

18/05/2006

.

medium_t-81224514_small.jpg

12:30 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (8)

07/05/2006

LEGENDE D'UNE NAISSANCE (suite)

(suite donnée par Ulysse)

medium_23-eau-toile-vert.jpg

Lorsqu'il pleura pour la première fois,
ses pleurs tombèrent en mille gouttes sur la terre d'où naquirent tous les fleuves

medium_niagara32.jpg

10:20 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (1)

06/05/2006

LEGENDE D'UNE NAISSANCE

Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout.
Ce fut l'origine des fées.

medium_feeries73.jpg

11:50 Publié dans LEGENDES | Lien permanent | Commentaires (2)

29/04/2006

MONT SAINT MICHEL

La question de savoir si le Mont-Saint-Michel est Normand ou Breton a fait couler beaucoup d'encre.
La passion a souvent occulté quelques données historiques fort simples : lors de la fondation du Mont-Saint-Michel, il ne peut être question de Normandie, puisque ce n'est qu'un siècle plus tard que les pirates vikings feront leur apparition.

medium_mont1.jpg

On ne peut pas parler de Bretagne, même si les populations bretonnes chassées de Grande-Bretagne ont commencé à peupler l'ancienne Armorique.
La décomposition de l'empire carolingien permit aux Bretons d'étendre leur domination vers l'E. et, en 867, Charles le Chauve leur concède les diocèses d'Avranches, Coutances et Bayeux.
Le Mont-Saint-Michel devient breton.
medium_mont_sm_island.jpg

An de grâce 708, l'archange Michel apparaît en songe à Aubert, évêque d'Avranches. Il lui demande de bâtir une basilique. Devant l'ampleur de la tache, Aubert préfère se persuader que tout cela n'était qu'un mauvais rêve ...

Mais Saint Michel revient chaque nuit réclamer en oratoire et finit par percer un trou dans le crane d'Aubert pour être pris au sérieux.

L'évêque ne peut alors que reconnaître l'origine divine de l'apparition et se met enfin au travail.

Peu à peu, ce qui n'était alors que le Mont Tombe, refuge de quelques ermites, se transforme en Mont-Saint-Michel et commence d'attirer les pèlerins du monde entier.
medium_1658369-mont_st_michel-france.jpg