Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/10/2006

HISTOIRE A MEDITER

Une histoire touchante

Thomas s'est mis en tête de sortir avec une autre femme
que la sienne : Sa mère.

L'idée est venue de sa femme, qui lui a suggéré d'inviter
sa mère à dîner, puis d'aller au cinéma avec elle.

Il raconte :

"Quand j'ai été la chercher, elle était un peu nerveuse - comme moi."

"J'ai dit à mes amis que je sortais ce soir avec mon fils,
et elles m'ont toutes enviée" me dit-elle.

Elle avait été chez le coiffeur, ses yeux étaient brillants
et je surpris plusieurs fois son regard posé sur moi.

On y lisait un mélange de mélancolie, de joie et d'amour.
J'avais choisi un restaurant chinois tranquille.

Je lui ai lu le menu, comme elle le faisait pour moi quand j'étais petit.
En fait, nous avons tellement bavardé que nous avons raté la séance
de cinéma. Mais ce n'était pas grave.
Passé les premiers moments d'émotion,
nous étions dans une discussion passionnée sur tout.

La vie, le passé, le futur, ma femme, mes enfants .
Quand je l'ai raccompagné, elle me dit :
"La prochaine fois, tu me laisses t'inviter."

Ma femme me demanda comment cela s'était passé.

"Bien mieux que je ne l'avais imaginé.
Ma mère a été touchée par cette attention,
et je crois que c'était le plus beau cadeau que j'ai pu lui faire !"

La semaine suivante, ma mère mourut d'une soudaine crise cardiaque.
Le lendemain de son décès, je trouvai au courrier une enveloppe postée
de sa banlieue. C'est en tremblant que je l'ai ouverte.
Il y avait un menu du même restaurant et un reçu.

"Tu m'as fait un plaisir immense en m'invitant à dîner.
Je ne suis pas sûre d'être encore là pour t'inviter,
alors j'ai payé d'avance un repas pour deux.
Vas-y avec ta femme. Remercie-la de ma part.
JE T'AIME. Ta Maman"

J'ai réalisé à ce moment combien il est important
de passer du temps avec ceux que l'on aime.

Hier est un chèque sans provision,
demain est une promesse,
mais AUJOURD'HUI est de l'argent liquide.


Dépensez-le avec amour et sagesse ...

medium_COUPLE_A_TABLE.jpg

09/10/2006

LIRE UN BON LIVRE

medium_chibi125.2.jpg

Lire un bon livre,
ça redonne envie de vivre,
ça vous donne envie de partir...
à la recherche du temps perdu...!
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien...!

01/10/2006

ENFANT... ADO... ADULTE...

Tu es un enfant... quand tu n'as rien à dire au téléphone
Tu es un ado... quand tu parles des heures au téléphone
Tu es un adulte... quand tu paies les factures de téléphone

Tu es un enfant... quand tu ne sais pas ce que tu veux faire dans la vie
Tu es un ado... quand tu as le goût de ne rien faire dans la vie
Tu es un adulte... quand tu te demandes pourquoi tu n'as rien fait dans la vie

Tu es un enfant... quand tu t'habilles comme ta mère veut
Tu es un ado... quand tu t'habilles comme tu veux
Tu es un adulte... quand tu t'habilles comme tu peux

Tu es un enfant... quand tu dors toute la nuit
Tu es un ado... quand tu dors toute la journée
Tu es un adulte... quand tu n'arrives plus à dormir

Tu es un enfant... quand tu ne sais même pas que tu vis
Tu es un ado... quand tu dis que tu n'as jamais demandé à vivre
Tu es un adulte... quand tout ce qu'il te reste, c'est le savoir vivre

Tu es un enfant... quand tu apprends continuellement
Tu es un ado... quand tu n'apprends plus rien du tout
Tu es un adulte... quand tu as tout oublié

Tu es un enfant... quand tu ne comprends rien de ce qu'on te dit
Tu es un ado... quand personne ne comprend rien de ce que tu dis
Tu es un adulte... quand ce que tu dis n'intéresse plus personne.

medium_chiens.jpg

14/09/2006

CODE DE LA ROUTE

Il l'a eu !

medium_j_ai_eu_mon_code.jpg


medium_ours_felicitations.jpg


C'est super pour toi Dydou, après Gwenalys tu ne pouvais pas faire autrement que de l'avoir.

18:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Famille, coup de coeur

12/09/2006

AMOUR ET AMITIE

Seuls l'Amour et l'Amitié comblent la solitude de nos jours.

Le bonheur n'est pas le droit de chacun, c'est un combat de tous les jours.

Je crois qu'il faut savoir le vivre lorsqu'il se présente à Nous.


Orson Welles

medium_192_ef11b88a971e4b1a2734ca6d932516a3.150.150.3.jpg

14/10/1999

UN ENFANT

 Enfant dans mon coeur 

Après 18 mois,
où je t'ai vu grandir à mes cotés,
j'ai connu un jour,
la souffrance de me séparer de toi...
Petit garçon aux cheveux blonds...
et aux yeux couleur d'océan...
tu as endormi
ton coeur d'enfant,
pour partir à la recherche
d'un autre monde,
combien plus différent...  
tu n'as pas choisi
une route facile...
toi, qui étais si fragile.
Ta grande sensibilité,
a alors donné à la vie,
le pouvoir de te déchirer...
Et moi, impassible...
j'ai dû bien malgré moi,
accepter ton destin qui se terminait  là...
et espérer qu'un jour..;

Je te retrouvai dans un monde meilleur.