Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2007

PLUS JAMAIS CA ou HOMMAGE A UN HOMME

Ceci est une lettre posthume que j'ai reçue par un site Breton. touchée, révoltée que l'on n'en fasse pas plus, que les médias ne pensent qu'aux élections, j'ai envie de mettre ce métier à l'honneur, montrer à quel point nous avons besoin d'eux.

Dire que ce n'est pas vrai, qu'ils ne sont pas pourris (ils sont juste là pour nous protéger)

Bien sûr nous avons peut-être eu à faire à un qui n'a pas été très "gentil" avec nous, bien sûr qu'il y a des ripous, mais comme dans tout c'est un infime pourcentage contre des milliers qui font leur travail avec le coeur , honnetetée et conviction et c'est de ceux là que je parle.

Nous avons une police pour qu'elle maintienne l'ordre, si elle maintient l'ordre dans la rue

ELLE NOUS PROTEGE

D'autres personnes pensent que l'on nous emprisonne par des interdits.

Tous les jours dès que l'on se déplacent en voitures, nous évitons des accrochages avec des réfractaires au code de la route, qui deviennent grossiers alors qu'ils ont tort.

Dès que nous sommes piétons, nous nous faisons bousculer par des personnes "pressées" nous risquons de nous faire écraser quand nous traversons car des automolistes ne respectent pas les feu rouges.

Nos enfants se font agressés dans la rue pour : aucune raison, comme ça pour se défouler

ETC .... ETC...

Depuis la nuit des temps il y a eu des gendarmes (police municipale, crs, police nationale, gendarmerie, etc...) pour nous protéger. dans une époque plus ancienne on les respecté, on faisait appel à eux dès que nécessaire.

Aujourd'hui des détracteurs les font passer pour des voyoux, ce sont les plus mal traités, de nombreuses personnes les considèrent comme des pariats, des moins que rien.

Ils sont pourtant toujours là pour nous protéger , pour faire respecter les lois.

medium_gendarme_cheval.gif


VOICI LA LETTRE DU DERNIER POLICIER MORT EN SERVICE POUR AVOIR ESSAYE DE PROTEGER DE SIMPLES CONCITOYENS COMME VOUS ET MOI, LORS D'UNE BAGARRE DANS UN LIEU PUBLIQUE

Foire du Trône, Paris 12

Chers collègues...

J'avais trente et un ans, un père, une mère qui m'aimaient et que j'aimais, une petite amie que j'aimais, avec qui je fondais des projets de foyer, d'enfants...

Des coéquipiers qui m'appréciaient et que je j'appréciais, des amis avec qui je partageais pleins de joies...

J'étais policier!
Mon grade? Gardien de la Paix...
J'étais de la 11ème CI, en ULI.

La PAIX

Ça la paix, je l'ai gardée! Gardée sans jamais l'avoir trouvée!!!

Pourtant je m'efforçais de la garder, de la maintenir...

Pour mes proches, mais aussi pour mes concitoyens.

Ces "citoyens" qui m'ont craché dessus, qui m'ont insulté, parfois même violenté!!!

Ce soir, vers 21h00, un d'entre eux, aidé par d'autres "citoyens", un "brave citoyen" donc, un de ceux que nos lois, nos magistrats, nos "citoyens", nos associations, nos bien-pensants et parfois même que des FONCTIONNAIRES DE POLICE protègent, et par la force des choses que notre Etat protège...

Un d'entre eux, disais-je m'a lâchement assassiné.


Comment???

Non, il n'était pas armé!

Non, il ne m'a pas foncé dessus avec un véhicule "emprunté"!

Il m'a simplement frappé violemment et poussé sous le vérin d'un manège qui va me décapiter sous les yeux de mes collègues impuissants.

Pourquoi???

Comment dire?

J'intervenais sur une rixe entre jeunes, qui, non contents de porter des coups à la foule en présence ainsi qu'au forain propriétaire du manège, ils nous prirent à parti mes collègues et moi!!!

J'eu moins de chance que les autres voilà tout!

Le plus "curieux", c'est que ma mort ne fait l'objet que de quelques lignes dans les feuilles de choux qui se disent journaux d'information!

Ah! J'allais oublier, il s'agit bien évidemment d'un accident!!!

(les autorités étaient bien embarrassées à une semaine des élections d'avouer un homicide dont les auteurs étaient des "jeunes")

Que mes collègues sans doute sous l'effet de la peine, de la surprise, du choc, n'ont pas encore réagi !
Ils n'ont manifesté ni mécontentement, ni colère, ni ras-le-bol...

Pas même un ça suffit (avec s'il vous plaît juste après sinon ça fera trop répressif voire agressif)

C'est étonnant, ça non?!

Surtout quand on sait que deux "jeunes désoeuvrés" morts dans un transformateur en novembre 2005 avaient suffi à déclencher de longues nuits d'émeutes, de vandalisme et d'innombrables violences armées ou non à l'égard de nos collègues et parfois de simples Citoyens...

A des marches silencieuses ou des manifestations...

A des interventions télévisées de nos gouvernants très émus...

Je ne vous raconte pas tout ça pour vous faire pleurer sur mon sort ni vous inciter à la vengeance et encore moins à vous enjoindre à démissionner!

Non, collègue!

Je t'écris simplement pour te dire que si tu n'y prends pas garde, tu seras peut-être le prochain!!!
Ce sont tes collègues qui pleureront de n'avoir rien pu faire,

C'est chez toi que le téléphone sonnera pour annoncer à ta femme que tu es décédé dans l'exercice de tes fonctions!

C'est à ta famille que l'on remettra le drapeau, symbole de nos couleurs et des valeurs que tu as défendues au prix de ta vie!!!

C'est à tes parents que l'on donnera tes deux belles médailles en "chocolat" pour le titre de chevalier de la légion d'honneur et d'acte de courage et de dévouement, à titre posthume bien entendu!!!

Avec un peu de chance tu passeras peut-être même brigadier ou Officier (toujours à titre posthume)!

C'est pour ton fils, ta fille que les collègues verseront la cotisation à l'orphelinat de notre institution...

C'est à tes collègues que l'on dira d'éviter les contrôles dans le secteur ou tu seras MORT, ce dans le but bien évident de ne pas "provoquer" ces pauvres petits, et par la même occasion également empêcher qu'un autre collègue comme toi ou moi, de commettre une "bavure"...

Hé oui! Mieux vaut que tu décèdes sous les coups, les balles ou les roues d'un véhicule...

Cela suscitera toujours moins d'émotions que si un "citoyen" désoeuvré trouve la mort après nous avoir tiré dessus ou bien après avoir essayé d'échapper à un contrôle de routine!!!

Voilà, COLLEGUE!!!

Je ne m'attends pas à ce que tu ailles manifester, à ce que tu deviennes plus professionnel lors de "l'exercice de tes fonctions", à ce que tu sois plus solidaire de nos collègues à ce que tu fasses ce qui est nécessaire pour que cela ne se reproduise plus jamais, ni même à essayer de réunir le maximum de collègues pour les en Convaincre!!!

Non, non!

Loin de moi de croire que ma seule mort suffirait à changer tout ça!!!

J'espère simplement que tu apprendras à en faire le moins possible, à ne plus t'exposer, à étouffer ta fierté et ton honneur dans le silence, la bêtise, la lâcheté, la collaboration, le suicide, voire même l'alcool ou la drogue pour les plus loques d'entre nous!!!

Eh oui c'est aussi ça la "Grande Maison", une "famille", "saine" "unie" et "soudée" comme un seul homme!!!

Il faudra aussi que tu apprennes à enduire ton anus de vaseline liquide (c'est plus efficace), à bien le dilater sinon c'est plus douloureux, et ce pour chacune de tes convocations à l'IGS ou au tribunal car pour nous autres, la présomption d'innocence n'existe pas ou alors il faudra que tu dénonces tes collègues!!!

Je te rassure, il ne faut pas t'en faire pour moi! Là où je suis, j'ai enfin trouvé la paix...

Plus de risque de me faire insulter, violenter, dénoncer et accuser injustement...

Ma fiancée va sûrement recevoir le chèque de soixante euros prévu pour les décès de collègues en service...

Ma mère pourra essuyer ses larmes dans le drapeau qu'elle aura reçu...

Mon père rangera mes deux médailles sur l'étagère du salon...

Mes collègues feront une quête pour une belle couronne...

Le préfet organisera sans doute une belle cérémonie...

Seront présents beaucoup d'officiels, n'oublie pas que nous sommes en période d'élection ultime, ils seront légion ceux qui profiteront de mon oraison pour grappiller quelques secondes sur chaîne de télé ou quelques lignes dans les torchons...

Les bien-pensants ou "citoyens" "sympathisants" diront il ne faisait que son travail c'est normal, ou alors c'est bien fait pour lui il n'avait qu'à pas martyriser ces pauvres jeunes qui venaient s'amuser...

Et puis pour une fois que c'est un flic qui se fait tuer, on ne va pas en faire un fromage!!!

A ceux là je réponds : rassurez-vous personne n'en fera un fromage, pas même un petit crottin....

Dans les cités de ceux qui m'ont assassiné, les "jeunes" doivent parader en criant on a fumé un keuf! Et ils seront respectés par tous les petits autres "jeunes" "désoeuvrés" qui les considéreront comme des héros...

Et pour les rares collègues qui n'auraient pas compris, qui les interpelleront, qui recevront des coups, des crachas, des insultes et qui utiliseront la force strictement proportionnelle et nécessaire; on dira: mais qu'avez vous fait? Vous allez provoquer une émeute, vous êtes fous? En période d'élections en plus!!!!!

J'en ai fini avec toi collègue, comme j'en ai fini avec ma vie!

Je te laisse donc retourner à tes occupations et je te dis

Ma dernière volonté est que tu fasses passer ce message au plus grand nombre de collègues possible.

Merci d'avance

A BIENTOT PEUT-ETRE!

Dieu seul le sait comme le veut l'expression populaire... Tiens je lui demanderai en passant!!!

25/01/2007

J'AIME PAS CA !!!!!!!

Mes enfants sont adorables, je les aime, je ne sais pas comment on peu en tant que parents leur tourner le dos.

Je vous aime mes filles, mais vous ne pensez pas qu'il y a des moments où vous commencez à exagérer ?

J'aime pas ça !!!

Combien de fois je vous entends le dire, c'est désolant, que de bons petits plats faient avec amour, vous n'avez pas aimés.

Alors voici un petit texte qui vous fera un peu méditer sur la faim dans le monde :

Enfant quand je disais "j'aime pas ça" votre grand-père me disait que j'avais de la chance car de l'autre côté de la terre des petits chinois seraient à dix pour manger ma part et ils seraient heureux.

Aujourd'hui ce n'est plus de l'autre côté de la terre, mais au bout de nos rues que des enfants n'ont pas à manger à leur faim.

Mes enfants, un effort.


medium_lintsi-hotdog.jpg


Ils sont trés bien élevés les gosses qui meurent de faim :

- ils ne parlent pas la bouche pleine, ils ne gâchent pas leur pain.
-
- ne font pas de petits tas au bord de leur assiette

- ne font pas la grimace quand on enlève un plat

- ils ne donnent pas au chien le gras de leur jambon

- ils ont le coeur si lourd qu'ils vivent à genoux

- pour avoir leur repas, ils attendent bien sagement

Non rassurez-vous, ils ne vont pas crier !!!
Eux, ils pleurent sans bruit, on ne les entends pas !!!

Ils sont si petits qu'on ne les voit même pas !!!

Ils cherchent stoïquement du riz dans la poussière !!!

Mais ils ferment les yeux quand l'estomac se tord !!!

Non soyez tranquilles, ils ne vont pas crier !!!

Ils n'en ont plus la force : seuls les yeux peuvent parler !!!

Ils vont croiser leur bras sur leur ventre gonflé.

Ils vont prendre la pose pour faire un bon cliché !!!

Ils mourront doucement, sans bruit, sans déranger !!!

Ces petits enfants là, ils sont bien élevés....

24/11/2006

FEMMES BATTUES

A l’heure où l’on critique beaucoup sur la condition des femmes dans l’Islam, il serait peut-être de bon ton de voir comment est traitée la gente féminine dans nos "brillantes" contrées occidentales.

medium_family-violence_l.jpg


Comment se comportent les hommes, bien de chez nous, vis à vis de leurs épouses, concubines ou amantes ?

Se conduisent-ils en parfait gentlemen ?

Le mythe du chevalier servant a-t-il perduré ?

Nos gentils français remporteraient-ils la palme d’honneur au concours des bonnes manières ?

Il apparaîtrait que les apparences sont souvent trompeuses dans notre société policée et que les persécuteurs ne sont pas ceux que l’on croit.

En l’occurrence, sur notre territoire,
« l’enfer ce n’est pas les autres. »

On ne peut que rester perplexe ou atterré devant cette triste constatation.

D’autant que ces messieurs ne lésinent pas devant
les « gâteries ».

Tous les coups sont permis.

Les violences conjugales déroulent leur tapis de monstruosités.

Cela va :
- des insultes aux menaces,
- du harcèlement moral
- au chantage affectif sur les enfants,
- du mépris
- aux agressions physiques
- la séquestration,
- la mise à la porte,
- les rapports sexuels imposés ou le viol,
- les coups et tentatives de meurtre.

avant de se pencher sur le sort des femmes orientales ne serait-il pas salutaire de balayer devant sa porte ?

medium_violence.jpg



.


Elles sont combien, sans se plaindre, à supporter.
Continuellement, les ébranlements, les meurtrissures,
les préjudices, les châtiments,
les corrections, pour un mot, les battements.

A vivre sous le joug d'un mari, un amant.
Ceux, ces toquards qui font ça,
pourquoi le font-ils, pour une dispute, avec leur patron,
où ils n'ont pas eu le dessus.
Alors il faut se venger.
Par des giroflées, pas la fleur, des ramponneaux, des rincées.

Sur qui bien sur, un être plus faible, qui prend une tannée.
Il tape, d'abord, des claques, ensuite le poing,
la dérouillée.
Pour finir à coups de pied.
Il vous laisse là, meurtrie, défigurée,
après tant de raclées, et d'offenses, un soufflet.
N'est rien, c'est morbide, car ces tournées,
ne font que commencer.


medium_violence_tableau.jpg

POEME écrit par une femme battue.

.

13/10/2006

RANCON DE 1 000 000 D'EUROS EN 4 FOIS

Une arnaque et quatre enlèvements le tout pour 1.000.000 d'euros

MADRID (Reuters) - Une Espagnole a simulé à quatre reprise l'enlèvement de son fils, extorquant au père de l'enfant plus d'un million d'euros de rançons, rapporte le journal El Mundo.
La police de Séville, dans le sud du pays, a arrêté la femme et cinq complices, dont son fils âgé de 15 ans qui coopérait en appelant son père pour le supplier de payer.

Le mari a payé trois rançons sans réaliser l'implication de la mère de l'enfant dont il s'était séparé.

Il a commencé à douter au quatrième enlèvement et a engagé un détective privé, raconte le quotidien espagnol.

medium_rancon.gif

06/10/2006

LA DIFFERENCE

Peu importe ta couleur de peau
Moi je ne me soucie guerre des apparences
Ce qui compte c'est ce que tu vaux
Mais aussi ce que tu penses
Le monde est plus beau en couleur,
Uniforme il serait morose
Le principal c'est le bonheur
Peu importe qu'on soit bleu, jaune, vert ou rose
Le racisme ne sert à rien
Juste à détruire la société
Et faire du mal au genre humain
Alors s'il vous plait arrêtez
Je voudrais un jour voir que tout ce racisme n'existe plus
Mais je sais il ne faut pas rêver...
Ce jour n'est pas encore venu ! Alors ...

Assez de reproches, de préjugés, de haines,
Mettez de l'amour, de la fraternité,
Dans chacun de vos gestes !
De la compréhension, de la générosité.

Quel que soit votre opinion politique,
que vous soyez de droite,
de gauche,
du centre,
echologiste,

Apprenons à chacun la tolérance !


medium_chibi63.jpg

18/09/2006

RESPECT

Respect,
Entraide,
Sociabilité
Patience,
Education
Courtoisie
Tous pour un et un pour tous !...

On ne sait plus aujourd'hui où donner du respect.

Respect des droits de l'homme, qui ne le voudrait ?

medium_1_droits_de_lhomme.jpg


Respect des animaux, ils souffrent comme nous.
medium_2_animaux1.jpg


Respect de la terre, l'écosystème vit, lui aussi, semblable à n'importe quel organisme.
medium_3_commentvalaterre1.jpg


Et des non-fumeurs,
medium_4_doigt-dhonneur-fumeur.jpg


des embryons,
medium_5_embryon.jpg


du passé,
medium_6_PASSE-VIRTUEL-face_jpg.jpg


des convictions religieuses,
medium_7_convictions_religieuses.gif


des femmes,
medium_10_gauguin.femmes-tahiti.jpg


du code de la route.

medium_stationnement_tracteur_plage.jpg

28/08/2006

J'AI LA RAGE AU COEUR A CAUSE D'UNE MALADIE

Comment une telle maladie peut-elle exister ?

Tout a commencé en mai 2004.

Elle a eu une attitude qui m'a excessivement peinée quand je lui ai parlé de ma maladie et qu'elle ne voulait plus me parler au téléphone ??????

Par contre fin août 2004 j'ai subit une intervention chirurgicale assez délicate, tout était redevenu normal, tous les jours mes parents me téléphonaient et elle était adorable et paraissait très inquiète.

Le calme paraissait être revenu.

Le temps a passé, c'est vrai que rarement elle prenait le téléphone quand j'appelais toutes les semaines, elle me faisait un bisou la plupart du temps par l'intermèdiaire de mon père.

A mon dernier voyage dans le Var en Février 2006, j'ai trouvée ma maman bizarre, j'ai été très troublée des choses qu'elle m'a dite, je n'avais pas vraiment tout compris.

Elle me paraissait tout à fait lucide tout en disant des choses méchantes, quelques paroles à la limite de l'acptable.

Oui je l'ai trouvée très aigrie avec de la rage pour certains membres de ma famille du côté de mon papa, elle n'a pas eu des paroles très tendres avec moi, mais bon j'ai toujours été la fille à son papa (comme elle a toujours dit) encore une fois rien de bien nouveau, avec peut-être quand même des paroles surprenantes et qui ne correspondaient pas à la réalité concernant mon papa, qui lui disait tout l'inverse.

Bien compliqué tout ça. N'étant pas sur place, je n'ai pas vraiment pris garde à ses paroles.

En août il était tout à fait normal que j'aille leur faire une petite visite, quelle catastrophe, cette dame devant moi, cette femme toujours aussi élégante, cette maman, pendant le repas au restaurant j'avais face à moi une étrangère que j'avais l'impression de rencontrer pour la première fois, un visage fermé, qui n'avait même pas voulue que je vienne chez elle. qui n'a pas voulu répondre à la conversation que mon papa, mes filles et moi-même avons essayé d'entretenir.

C'est affreux, c'est horrible, se sentir impuissante, une étrangère face à sa propre mère,

Lire une telle tristesse dans les yeux de mon papa, c'est dur, que peut-on faire ? , dire ? , je me sens impuissante a les aider.

Et puis hier en souhaitant son anniversiare à mon papa, elle a voulu me parler, elle était toute gaie, elle a même parlé aux filles, félicité Gwenalys pour sa réussite au code, elle avait sa voix douce, gentille.

Pendant combien de temps sera-elle bien de nouveau ?

Cette maladie a un nom c'est ALZHEIMER

C'était juste pour vous dire que je vais revenir, je n'ai pas envie de quitter mon blog, même si l'idée m'en ai venue, les amis bloguers et blogueuses, vous êtes là, pour nous faire passer, digérer, nous distraire.

http://michel.midiblogs.com

11/08/2006

HUMANITE COULEUR VOLCAN

Voici en clair le texte de ma note :
L'HOMME CE GRAND PREDATEUR

Je t’ai laissé les rennes de cette terre
Je t’ai donné la vie, l’eau et l’air
Toi, tu polues les mers des deux hémisphères
Et tu transformes ton ozone en serre.

J’ai composé le chant des oiseaux,
J’ai inventé le soleil pour un monde plus beau,
Toi tu balances des obus sifflants,
Et des bombes pour le rendre existant.

Des pluies de feu, un ciel brûlant
Des corps gisants dans des mares de sang !
Doucement un mal incurable se répand :
Ton humanité couleur volcan.

Parce que je t’ai créé trait pour trait.
Je regrette que tu ne connaisses pas le respect.
Pour que vivre reste encore un bonheur.
Ne gâches pas tout, écoutes ton cœur.

medium_voilier.2.jpg

L'HOMME CE GRAND PREDATEUR

«L'homme n'est pas entièrement coupable
Il n'a pas commencé l'histoire;
ni tout à fait innocent,
puisqu'il la continue.»




Bien avant que l’homme ne fasse son apparition, la Terre avait déjà connu cinq vagues d’extinction dont la plus connue, il y a 65 millions d’années, entraîna la disparition des dinosaures et de 70 % des espèces vivantes sur la planète.
Pourtant, la biosphère s’est toujours relevée de ces catastrophes, parfois même en favorisant l’émergence de nouvelles espèces, notamment la nôtre.
Alors, pourquoi s’émouvoir si quelques millions d’insectes minuscules et inconnus disparaissent ?
Pourquoi protéger le panda plutôt que le petit puceron ?
L’extinction du dodo de la Réunion, du boa géant Wonambi et de l’oiseau Huia, pour ne citer qu’eux n’a rien changé dans la vie de l’homme.
Cependant, au cœur même de la biodiversité se trouve notre indispensable trousse de secours.
La moitié des médicaments commercialisés sont formulés à base de plantes et près des trois quarts de la population mondiale utilisent la médecine naturelle pour se soigner.
De la même manière, pour l’agriculture, la biodiversité constitue un réservoir de gènes sauvages susceptibles de résister aux nouvelles maladies.
Pourtant, que se passerait-il si on s’avisait de ne plus cultiver qu’une seule plante sous prétexte qu’elle pousse plus vite et mieux que les autres ?
Très vite, la planète présenterait à peu près partout le même paysage et nous serions tous obligés de manger la même chose à chaque repas.
medium_humanitecouleurvolcan13cu.jpg

Selon le WWF (World Wildlife Found), une des plus grandes organisations mondiales de protection de la nature, l’homme prélève déjà 20 % des capacités biologiques de la Terre à se renouveler et à absorber les pollutions.
A ce rythme, qui peut affirmer que l’humanité sera encore présente en 2100 ?
Sommes-nous les artisans de notre propre perte ?
Impossible de répondre.

medium_humanite_destructrice.jpg

« Ce qui compte dans la sauvegarde des condors, ce n'est pas tant que nous avons besoin des condors, mais que nous avons besoin des qualités humaines nécessaires pour les sauver.
Car ce sont précisément celles-là même qu'il nous faut pour nous sauver nous-mêmes ».<

Mac Millan

SAUVONS LA TERRE DE NOS BETISES PENDANT QU'IL EN EST ENCORE TEMPS

26/06/2006

PRENDRE DU RECUL

Lorsque l’on est blessé par les mots d’un autre, il faut prendre l’attitude du soleil.

Le soleil ne s'occupe pas des nuages ou des orages, il ne fait qu’étendre ses rayons partout.

Donc imiter le soleil, et continuer à rayonner même si on nous offense.

Avec cet état d’esprit, nous serons en meilleure position pour continuer à être courtois et diplomate dans toutes les situations.

medium_rayons_de_soleil.jpg

Évidemment, nous n’avons pas à laisser qui que ce soit abuser de nous.

A savoir simplement que lorsque l’on est insulté, c’est à nous de décider d’être victime ou d’être plus fort que cette épreuve.

En application de cette idée, je vais prendre quelques semaines de vacances-blog sans oublier MES amis Blogueurs et Blogueuses, et aller me faire dorer par le soleil sur cette belle plage de sable.

medium_image23.jpg


Ami(e)s vous pouvez continuer de me laisser des messages, j'en serai très heureuse, et me ferai un plaisir de vous répondre.

PLUSIEURS REACTIONS A L'INSULTE

- Ignorer l’insulte-l’injure

- Prendre la fuite

- Faire semblant d’écouter

- Répliquer avec diplomatie

- Dédramatiser

- Comprendre la situation de l’autre

medium_ange_sourire.gif

INJURES -INSULTES

Une injure est une parole offensante adressée à une personne dans le but de la blesser délibérément, en cherchant à l'atteindre dans son honneur et sa dignité.

" Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure. "

Sont considérés comme constituant des injures et non une diffamation des faits dès lors qu'ils ne comportent l'imputabilité d'aucun fait précis.

25/05/2006

JOURNEE INTERNATIONALE DES ENFANTS DISPARUS

ALLUMEZ UNE BOUGIE POUR LES ENFANTS DISPARUS.


n° Azur 0 810 012 014

Jérome, Marion, Estelle, Guermentes, Cherazed, Yanis, Joffrey, Stéphane, Karine ..........

En leur mémoire, une "journée internationale" sera célébrée ce jour, à 18 h30, un rassemblement public est organisé sue le Champ de Mars à Paris.

Si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous pouvez tout de même participer à cet événement.

Pour cela il suffit d'allumer une bougie sur le rebord de votre fenêtre.
medium_bougies2.jpg

Cette petite flamme sera comme un message de soutien aux familles des enfants disparus.

Nous qui avons la chance d'avoir nos enfants près de nous, nous pensons à vous, nous pensons à vous.
Chaques jours les petits tracas de la vie quotidiennes, le travail, nos propres soucis nous accaparent, mais aujourd'hui, nous voulons vous aider à porter votre peine pour qu'elle soit moins lourde.

22/05/2006

CHAINES DE LETTRES

1.
J'ai arrêté de boire du Coke depuis que j'ai découvert
que ça sert à nettoyer les poignées de porte et pour
enlever les tâches de tartre dans la toilette.

2.
Je ne vais plus au cinéma tellement j'ai peur de
m'asseoir sur une aiguille infectée par le virus du SIDA.

3.
Je pue car je ne mets plus de déodorant qui peuvent
provoquer le cancer du sein.

4.
Je ne stationne plus la voiture dans aucun
stationnement car j'ai peur qu'on me donne
un échantillon de parfum
pour me droguer et puis ensuite me violer.

5.
Je ne réponds plus au téléphone car on peut me demander
d'appeler un numéro long comme le bras et après je vais
recevoir une facture infernale avec des appels en
Ouganda, Singapore ou Tokyo.

6.
Je ne bois plus de boissons en canettes car je peux
attraper une maladie de la bouche.

7.
Quand je sors dans un club, je ne regarde aucun homme
même s'ils sont très beaux car j'ai peur qu'ils
m'emmènent à l'hôtel, qu'ils me droguent pour après
m'enlever un rein et le revendre au marché noir ou sur Ebay.

8.
J'ai versé aussi toutes mes économies sur le compte de
Amy Bruce, une pauvre petite fille qui était malade à
l'hôpital et j'ai posé ce geste plus au moins 75 fois depuis.

(C'est drôle que c'te petite fille-là a 8 ans depuis 1995...
INCROYABLE non?)

9.
Mon téléphone de course Nokia gratuit n'est jamais arrivé,
ni les entrées que j'avais gagnées pour des vacances
payées à Disneyland.

10.
J'ai inscris mon prénom parmi 3000 autres sur une
pétition et j'ai sauvé une espèce d'écureuil menacée.
Oui... oui... c'est vrai !!! On l'a sauvé l'espèce !

11.
J'ai su 57 fois que MSN Hotmail allait supprimé mon
compte mais je l'ai encore ! Je comprends pas !
Ils doivent m'avoir oublié !

12.
Je connais la recette pour ne plus être célibataire :
Il suffit d'écrire le prénom d'une personne sur un papier en
pensant très fort à elle puis de se gratter le cul en
tournant ses doigts dans le sens des aiguilles d'une montre
en dansant autour d'une Ford Focus...

13.
Et je sais qu'un jour je serai riche en recevant le
fameux chèque de Bill Gates qu'on me promet chaque année
depuis environ 8 ou 9 ans si je "forward" son email.

OUI OUI, ça marche pour vrai
car Sandra Pearborn, une vraie avocate, l'a dit !!!

14.
Il y aussi cette madame Mary Kone de la Côte d'Ivoire
qui veut que j'investisse au Canada ses 10 millions de dollars !
Je lui ai répondu qu'elle pouvait mettre tout ça
dans mon compte de banque, que je m'en occuperais
mais je n'ai jamais eu de réponse !?






À vous tous un GRAND MERCI !



IMPORTANT


Si tu n'envoies pas ce email dans les
prochaines 10 secondes,
à au moins 1,200 personnes,
une abeille va te chier sur la tête
demain à 17h13 très exactement.



:-)))
J'ai su attirer votre attention, oui ?
C'était le but de ce message.



Soyons sérieux maintenant
et sensibilisons nos ami(e)s à ne pas transférer ce genre de courriels
qu'on reçoit régulièrement au moins une fois chaque semaine.


De cette façon, nous libérerons l'autoroute Internet de millions de messages inutiles et
nos connections n'en seront que plus rapides.

30/04/2006

L'OISEAU DE MAUVAIS AUGURE A ENCORE FRAPPE

Samedi , pour nos jeunes filles de 18 et 16 ans ce sont les vacances, elles ont donc eu le droit d'inviter des copins.

Ils viennent avec leurs engins bryants, l'un a une vieille mobylette et l'autre un scooter.

Vers 23 h 30, au moment où ils sortent, il manque le scooter, et Guilhem voit son scooter tourner au bout de la rue, ils partent en courant et le récupère, le pire dans tout ça, c'est que le voleur est un jeune de leur âge qui vit dans le village et qu'ils connaissent.

Nous pensions que c'était des jeunes de Montpellier qui venaient faire leurs larcins sur les villages environants, et quelle déception de constater que ce sont des jeunes de notre entourage, ils prennent le bus ensemble, sont dans le même lycéé, comment osent-ils faire ça à leurs potes ?

medium_scooter.jpg

29/04/2006

PEAU ROUGE

J'aime ma FRANCE ce que je n'aime pas c'est ce qu'elle devient.
Comme m'a dit une fois une personne étrangère alors que je me glorifiais en disant que j'étais fière d'être "Française 100% il m'a répondu "-Moi je ne m'en vanterais pas, j'aurais honte, car la France est une poubelle"

Pour ce sujet, avoir un avis, ne dit pas pour autant que l'on rejette toute la communauté, mais seulement les éléments perturbateurs il est très possible de devenir cigale, même si l'on est pas dans son pays d'origine, le tout c'est de le vouloir.

RED SKIN = PEAU ROUGE

Un Peau rouge pour moi est un indien d'Amérique, (et je rajoute homme fort et valeureux pour qui j'ai toujours eu de l'admiration)

Dans ma mentalité, c'est un peuple qui a été martyrisé et chassé de ses terres par les colons.
Enfant quand je regardais la télévision (avec 1 seule chaîne) le jeudi après-midi, jour de repos scolaire à cette époque, nous n'avions qu'un seul film à voir, c'était RINTINTIN (des colons qui prenaient les terres des indiens) je trouvais insuportable d'assister à ces tueries de ce beau peuple qui était dévalorisé à l'image par leur sauvagerie, alors qu'ils ne faisaient que défendre leur territoire.

27/04/2006

LE SILENCE EST UNE VIOLENCE

Le silence est aussi une violence » Ne vous laissez pas faire, ne vous rendez pas complice, prenez position contre les violences faites aux femmes.
La violence faite aux femmes repose souvent sur le silence et le refus de voir ce qui est pourtant évident. Que faisons-nous, en tant que parents ou enseignants, lorsque nous entendons les garçons traiter les filles de « putes » ou d’autres noms insultants ?
Que faisons-nous lors d’une soirée lorsqu’un invité harcèle ou tient des propos méprisants à l’égard de sa femme, de son amie, ou des femmes en général ?
Que faisons-nous lorsque nous suspectons qu’une voisine est victime de violences de la part de son mari ou de son compagnon ?
Il est facile de prétendre qu’on n’a rien vu ou rien entendu.

medium_couple_rien_voir.jpg

RIEN VOIR, RIEN ENTENDRE, RIEN DIRE

HOMMES ET FEMMES BATTUS

Sur le territoire français, au moins deux millions de femmes sont victimes de violence conjugale chaque année et 400 en meurent soit plus d’une femme par jour.

Aujourd'hui de plus en plus de femmes sont battues, alors réagissez et ne vous laissez pas tuer par quelqu'un qui ne vous aime pas même s'il vous dit le contraire!!!

Il y a aussi des violences physiques féminines qui sont "calculées", dans le cadre d’un conflit du divorce. Par exemple, M. reçoit successivement trois gifles appuyées au cours d’une discussion. Comme il ne répond pas à la première, les gifles suivantes sont de plus en plus violentes, jusqu’à lui faire très mal. Il finit par répondre à la dernière afin d’arrêter son épouse dans ses oeuvres. Il héritera ainsi deux mois plus tard d’attestations de personnes inconnues qui certifient que peu après être sortie de chez lui, son épouse avait des marques rouges de doigts sur la joue et un léger hématome près de l’oeil...!
Heureusement, aucun certificat médical n’ayant pu venir étayer cela, M. ne subira pas d’autres conséquences de la provocation et gagnera tout de même le divorce pour faute lancé par son épouse.
Mais combien sont victimes de ces tentatives ?
Le taux de 80 % d’hommes condamnés aux torts exclusifs dans les divorces pour faute contre seulement 20 % des femmes est très étonnant.
Mais beaucoup de conjoints moins calmes et moins avisés tombent dans le piège et se retrouvent lourdement condamnés.
Toutes ces femmes, qui ont porté le premier coup, viennent bien entendu alimenter l’étude féministe qui clame que
"Une femme sur dix est victime de violences conjugales".

HOMMES BATTUS

Quand on parle de violence conjugale, on pense généralement à celle perpétrée par les hommes.
Mais combien d’hommes sont eux-mêmes victimes de violences physiques ou psychologiques au sein de leur couple ?
Nul ne le sait vraiment tellement la question semble incongrue.

S’il est facile de se représenter une femme rudoyée par son conjoint, le contraire est beaucoup moins évident.
Cela ne fait pas partie de notre imaginaire collectif.
Pourtant, les statistiques du ministère de la Sécurité publique révèlent que, entre 1997 et 2000, les plaintes pour violence conjugale déposées par des hommes et jugées fondées par les autorités ont augmenté de 40%.
Parmi les méfaits :
- Actes de violence physique allant des voies de fait simples (coups, bousculades, etc.)
- aux voies de fait graves (mutilations, blessures, etc.),
- menaces,
- agressions armées
- harcèlement criminel.
Comment expliquer qu’on en entende si peu parler?


Certaines femmes sont aussi violentes que les hommes,

Telle cette épouse ceinture noire de judo qui a fait subir impunément de savants étranglements à son mari
Ou celle qui, faisant 130 kg, lui "rentrait dedans" sauvagement, le projetant au mur et lui donnait des coups de poings.
Sans parler des violences par personnes interposées : l’amant que l’on excite pour lui faire "casser la figure" au père qui vient chercher ses enfants ou encore les cousins à qui l’on commande de défénestrer le mari qui fera trois mois d’hôpital.

medium_homme_battu.jpg

24/04/2006

HA BON, LA TERRE EST IMPORTANTE POUR L'HOMME ???

« Après nous la fin du monde »
Telle pourrait être notre devise actuelle …
Tout le monde ou presque semble ignorer que cette devise pourrait devenir une dure réalité dans les années à venir.

medium_createur_colere.2.jpg