Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2013

LA VIE

 medium_sport-enfant.jpg

La vie est une chance,saisis-la.

..La vie est beauté,admire-la.

..La vie est béatitude,savoure-la.

..La vie est un rêve,fais-en une réalité.

..La vie est un défi,.fais-lui face.

..La vie est un devoir,accomplis-le.

..La vie est un jeu,joue-le.

..La vie est précieuse, prends-en soin.

..La vie est une richesse, conserve-la.

..La vie est amour, jouis-en.

..La vie est un mystère, perce-le.

..La vie est promesse, remplis-la.

..La vie est tristesse, surmonte-la.

..La vie est un hymne, chante-le.

..La vie est un combat, accepte-le.

..La vie est une tragédie,.

  prends-la à bras-le-corps

..La vie est une aventure, ose-la.

..La vie est bonheur, mérite-le.

..La vie est la vie,.défends-la.

 

20:17 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : poeme

BONHEUR OU ES-TU ?

Si tu ne trouves pas le bonheur
C'est peut-être que tu le cherches ailleurs
Ailleurs que dans tes souliers
Ailleurs que dans ton foyer.

Selon toi, les autres sont plus heureux
Mais toi, tu ne vis pas chez-eux
Tu oublies que chacun a ses tracas
Tu n'aimerais sûrement pas mieux son cas
Comment peux-tu aimer la vie
Si ton coeur est plein d'envie
Si tu ne t'aimes pas
Si tu ne t'acceptes pas

Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute
C'est de rêver du bonheur trop grand
Sachons cueillir le bonheur au compte-gouttes
Ce sont les gouttes qui font les océans.
Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs
Ne le cherchons pas non plus dans l'avenir
Cherchons le bonheur dans le présent
C'est là et là seulement qu'il nous attend

Le bonheur n'est pas un objet
Que l'on peut trouver quelque part hors de nous
Le bonheur c'est avant tout un projet
Qui part de nous et se réalise en nous

Il n'existe pas de marchand de bonheur
Il n'existe pas de machine à bonheur
Il existe des gens qui croient au bonheur
Ce sont des gens qui font eux-mêmes leur bonheur

Si dans votre miroir votre figure vous déplaît
A quoi ça sert de briser le miroir
Ce n'est pas lui qu'il faut casser
C'est vous qu'il faut changer!"


Par Charles-E. Plourde

phare-de-menruzR.jpg

20:03 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0)

04/04/2010

RECOMMENCE

medium_camille_20allen_20bebe.jpg



Si tu es las et que la route te paraît longue,

Si tu t'aperçois, que tu t'es trompé de chemin,

Ne perds pas une seconde, gagne du temps !

.............. .Recommence !

Si la vie te semble trop absurde,

Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,

Ne cherche pas à comprendre pourquoi...

...............Recommence !

Si tu as essayé d'aimer et d'être utile,

Si tu as connu la pauvreté et les limites,

Ne laisse pas là une tâche à moitié faite

..........Recommence !

Si les autres te regardent avec reproche,

S'ils sont déçus par toi, irrités,

Ne te révolte pas, ne leur demande rien.

.. Recommence !

Car l'arbre bourgeonne à nouveau en oubliant l'hiver,

Car le rameau fleuri sans se demander pourquoi,

Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne,


Car la vie est espoir...

medium_bebe_20dodo_20arbre.jpg

22/03/2008

UNE OEUVRE D'ART

Fais de ta vie une œuvre d’art.
Que chaque instant de ce présent si précieux,
Soit habillé de tes plus belles pensées,
De tes actes les plus nobles.


medium_1139851106.jpg


Fais de ta vie un hymne à la joie,
Pénètres au plus profond de la matière,
Et fécondes l’obscurité de pensées lumineuses,
De fleurs de pensées afin d’ensemencer monde intérieur et extérieur.


medium_animaux-totem72.jpg


Sème les graines de ta destinée,
D’une main heureuse,
D’une main amoureuse,
D’une main confiante, humble et généreuse.


medium_1142239763.jpg


Qu’au travers de tes expériences terrestres,
Puisses-tu faire vibrer ton âme,
Telle une harpe céleste,
Afin qu’elle prenne corps et s’exprime au sein même de la terre.


medium_1152179446.jpg


Fais de ta vie une œuvre d’art,
Et communique ton œuvre dans la matière,
Matérialise les Idées célestes,
Idéalise la matière terrestre.


medium_empreintes.jpg


Que chacun de tes gestes,
Que chacune de tes actions, de tes pensées,
Portent en elles le sceau de ton âme,
Et fleurisse dans l’Amour de l’éternel présent.


medium_metamorphoses.2.jpg


Fais de tes rêves de lumière une réalité sans frontière,
Sans préjugé, ni attache.
Détaches-toi du futile trop servile
Et croit sans hésiter, lentement et sûrement,
Dans l’Inconditionnel Amour du temps, ton plus beau présent.


Alain KREA

09/04/2007

AMOUR

L'amour, c'est rire
c'est sourire
c'est grandir
c'est s'embellir
c'est mûrir
et vieillir
et surtout c'est vivre...


medium_symb0045s.gif

03/04/2007

FOLIE

Saurais tu définir,

Définir le point,

Le point de non retour…

Le point d’équilibre,

Celui ou tout bascule…

L’harmonie en désaccord,

Symétrie dissymétrique,

Démence raisonnable,

Sage folie…

Flot du temps insondable,

Demain je t’ai rencontrée,

Hier, tu me rencontreras,

Caprice intemporel,

Instincts rationnels.

Saurais tu définir,

Définir ce lien,

Cette affinité,

Saurais tu définir,

L’indéfinissable ?

Auteur inconnu.

medium_leopardleft.jpg

20/03/2007

AUXERRE

Cité d'Auxerre, aimée et renommée,
Ceux de Paris souvent t'ont habitée
Pour le beau lieu et aussi pour la grume
Dont ton haut bruit plus vaut qu'on ne le plume.

Tu as bon vin, bonne eau, bon blé, bon pain,
Aussi tu as le corps de saint Germain,
Et cil qui veut dévotement s'ébattre
Soudain verra l'église saint Amatre ;
D'autres corps saints assez vous trouverez,
Avec les tours saint Étienne verrez.
Après visez le grand tour du château
Où est assis l'horloge moult beau ;

Les fontaines ne faut laisser derrière,
Ni l'excellent grand commun cimetière.
Pour faire fin or trouvés et argent
Que vous pourrez bien gagner par art gent
Y a aussi maintes autres richesses
Dont je me tais et toutes gentillesses.

Conclusion : de tous biens a assez,
Et mêmement plusieurs vins amassés,
Dont chacun dit que la ville d'Auxerre
Sert au commun sans le tenir en serre

medium_architecture.jpg

03/12/2006

LE POIDS DE RIEN

medium_arbre-enneige.2.jpg

* "Dis-moi, combien pèse un flocon de neige ?

 

 " demande la mésange-charbonnière à la colombe.

* "Rien d'autres que rien" fut la réponse.

Et la mésange raconte alors à la colombe, une histoire :

medium_mesange_20pomme_20morin_HQ_web.2.jpg

"J'étais sur une branche d'un sapin quand il se mit à neiger.

Oh, pas une tempête, non, juste comme un rêve,tout doucement, sans violence.

Comme je n'avais rien de mieux à faire, je commence à compter les flocons qui tombent sur la branche où je me tenais.

Il en tombe 3 751 952.

Puis, lorsque le 3 751 953 tomba sur la branche,

- rien d'autre que rien, comme tu l'as dit - celle ci cassa.

"Sur ce, la mésange s'envola".

 

medium_mesange.bleue.jpg

La colombe, une autorité en matière de paix, depuis l'époque d'un certain Noé, réfléchit un moment et se dit finalement :

"Peut-être ne manque t-il qu'une seule personne pour que tout bascule et que le monde vive en Paix.

" Si ce n'est pas nous......qui ?

 Si ce n'est pas maintenant.....quand ?

 Si ce n'est pas ici......où ?

medium_mainsdelapaix8jr.2.jpg
.
. .

17/11/2006

LE DERNIER RENDEZ-VOUS

medium_photo_personnes_agees.jpg


Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Sur le banc familier, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer;
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant souvent par un baiser.

Combien de fois jadis j'ai pu dire :"Je t'aime!"
Alors, avec grand soin, nous le recompterons.
Nous nous souviendrons de mille choses, même
De petits rien exquis dont nous radoterons.
Un rayon descendra, d'une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose, se poser,
Quand, sur notre vieux banc tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

Et, comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain
Qu'importeront alors les rides du visage,
Si le mêmes rosiers parfument le chemin?
Songe à tous les printemps qui dans nos coeurs s'entassent.

Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens,
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous tissent d'autres liens;
C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car, vois-tu, chaque jour je t'aime davantage
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain!
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore aux jours heureux d'antan,
Et je te sourirai tout en branlant de la tête,
Et tu me parleras d'amour en chevrotant.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec des yeux remplis des pleurs de nos vingt ans ...
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs!

Auteur : Rosemonde Gérard

medium_16.jpg

16/11/2006

.

"On parcourt le monde à la recherche du bonheur pour finalement le trouver au seuil de sa porte, en rentrant chez soi."

medium_dauphins_006.jpg

24/10/2006

AVEC LE TEMPS

Avec le temps, nous apprenons beaucoup de choses pouvu que nous ayons la patience.

Avec le temps, nos pensées, nos sourires, notre joie de vivre nous rendent plus serein et nous font découvrir les gens d'une manière différente.

Avec le temps, on sent une harmonie plus profonde nous envahir et réjouir nos coeurs souvent en peine.

Le temps nous fait découvrir des merveilles que l'on avait oublié de voir sur notre passage.

Le temps n'est que le temps, mais il est très important car on ne sait pas de quoi sera fait demain.

Peut-être serons-nous à l'apogée de notre dernière saison?
Le temps nous permet de vivre à la minute près ce qui se présente devant nous...
et surtout en tirer le meilleur.

Avec le temps, nous devenons des adultes qui redeviennent des enfants avec une beauté incomparable.

La sagesse des âges ne fait pas défaut......
c'est certain, il y aura toujours des personnes qui n'atteindrons jamais cette sagesse.

Prendre le temps de penser, de réfléchir, d'aimer, de donner notre amitié à ceux qui en ont tant besoin.

Prendre le temps de se dire, je veux que la dernière saison soit la plus belle de ma vie.

Nous aurons la possibilité de voir les personnes autour de nous avec des yeux nouveaux, avec un coeur ouvert de plus en plus grand vers une nouvelle naissance.

Prendre le temps....!

Auteur : Loulou

medium_--rever-72295.jpg

10/08/2006

ECRIRE

J'écris des mots sur un papier blanc
Des mots de toutes tailles, petits et grands
Des mots remplis de joie et d'amour
J'écris des mots pour tous les jours
Des mots venant du fond de mon cœur
Des mots qui décrivent mon bonheur
J'écris pour déverser mes sentiments
Dans ce monde où tout le monde ment
J'écris pour calmer mes colères
J'écris pour me cacher dans un univers sincère
J'écris car les paroles s'envolent
Mais les mots restent

medium_ecrire.jpg

14:54 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (5)

09/07/2006

AMOUR OU FOLIE

La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle.

Tous les invités y allèrent. Après le café la Folie proposa :

- On joue à cache-cache ?

- Cache-cache ? C'est quoi, ça ? demanda la Curiosité.

- Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez.

- Quand j'ai fini de compter je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter.

Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.

-1, 2, 3,... la Folie commença à compter.

L'Empressement se cacha le premier, n'importe où.

La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre.

La Joie courut au milieu du jardin.

La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher.

L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.

La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.

Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.

- CENT ! Cria la Folie, je vais commencer à chercher...

La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.

En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.

Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité...

Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda

- Où est l'Amour ?

Personne ne l'avait vu.

La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières au pied des rochers. Mais elle ne trouvait pas l'Amour.

Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque soudain elle entendit un cri.

C'était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un oeil.

La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours.

L'Amour accepta les excuses.

Aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours.

11:12 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (3)

08/07/2006

Honoré de BALZAC a dit

«En toute chose, l'on ne reçoit qu'en raison de ce que l'on donne.»

medium_balzac.jpg

13:23 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1)

27/06/2006

J'AI REVE

J'ai rêvé d'une Terre où il ferait bon vivre.
Un monde où la nature serait resplendissante,
Où l'air serait pur, au parfum qui enivre,
Parmi les arbres, les fleurs aux couleurs chatoyantes.

J'ai rêvé d'une Terre où l'Homme serait serein,
Vivant en harmonie avec son entourage.
Ne prenant à la terre que son pain quotidien,
Et non comme aujourd'hui, tant d'odieux gaspillages...

J'ai rêvé d'une Terre où les gens s'entendraient,
Vivant en bons voisins avec leurs différences.
Sachant donner aux autres Amour et puis Respect,
Pour que les hommes, enfin unis, avancent.

J'ai rêvé d'une Terre où l'on entendrait plus
Les cris de douleur ou le son du canon.
Où les armes ne seraient que de vieux détritus,
Car nous sommes tous semblables, quel que soit l'horizon.

Je me suis réveillé et alors j'ai compris
Que ce n'était qu'un rêve, pas la réalité !
Les hommes ne sont pas prêts à modifier leurs vies,
Et d'un monde plus "Humain", on ne peut que rêver...

09:10 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (18)

23/06/2006

LA PAIX

Là où est la haine, que je mette l'amour
Là où est l'offense, que je mette le pardon
Là où est la discorde, que je mette l'union
Là où est l'erreur, que je mette la vérité

medium_paix_enfants_noir_et_blanc.jpg

Là où est le doute, que je mette la foi
Là où est le désespoir, que je mette l'espèrance
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière
Là où est la tristesse, que je mette la joie
medium_paix_4_mains.jpg

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler
à être compris qu'à comprendre
à être aimer qu'à aimer,
Car c'est en se donnant que l'on reçoit,
C'est en oubliant qu'on se retrouve soi-même,
C'est en pardonnant que l'on obtient le pardon,
C'est en mourant que l'on réssuscite à la vie.
medium_paix_colombe.jpg

20:10 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1)

16/06/2006

ETRE LA

Ibi etsi vis te non esse sed es ibi.


Tu ne veux pas être là, mais tu es là.

medium_etre_la.jpg

17:27 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (3)

12/06/2006

ARC EN CIEL

Et j'arroserai chaque petite fleur

Avec tout mon coeur

Je changerais ces triste couleurs

Pour faire eclairer le monde

D'un arc-en-ciel de bonheur

medium_tete_muticolore.jpg

12:10 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1)

11/06/2006

ETOILE

Il n'y a personne

Qui soit né sous une mauvaise étoile,

Il n'y a que des gens ,

Qui ne savent pas lire le ciel .

medium_smyleis_couvleurs.jpg

20:24 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (7)

10/06/2006

LE VOILIER

Je suis ce voilier
Fragile et instable
À la dérive
Sur le Saguenay...
Mes poumons comme voiles
Et pour avirons mes lèvres
Qui ont le goût du silence...

Mes pas en bas de la côte
Foncent en plein soleil
Je m'arrête et regarde...
C'est le ruisseau de collines humaines
Qui me mène près du Saguenay
Là où l'ombre disparaît
Là où il n'y a plus de nuage...

Et moi un bon matin
Dès l'aurore dans la rosée
Les cheveux dans le vent
J'irai près du Saguenay
Vogue mon voilier
Tu glisses sur ses eaux profondes
Vogue mon voilier
Tiré par les bélugas et rorquals...

medium_jpg_1149407494_x455.jpg

20:35 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (2)