Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/12/2006

TRADITIONS CELTES

Le houx est une décoration traditionnelle qui date d'avant la chrétienté.

medium_-houx.jpg




A l'origine, les druides le vénéraient comme une représentation du soleil.

Au début de la chrétienté, on pensait que la couronne d'épines portée par le Christ contenait du houx et que les gouttes de son sang auraient fait passer la couleur des baies du blanc au rouge.

Les enfants cueillent du feuillage persistant : houx et lierre.

Les maisons sont décorées, on accroche aux portes des couronnes de houx pour souhaiter la bienvenue.
medium_6.gif

21/12/2006

LA DEMISSION DU PERE NOEL

En 2014 apparut dans la nouvelle CONSTITUTION EUROPEENNE le mot de FRATERNITE précédant celui de LIBERTE et d’EGALITE.

Si ce mot de FRATERNITE avait remplacé celui désuet de solidarité, on le devait au saut de conscience du père Noël et des adolescents.


VOICI UN COMPTE DE NOEL PARTICULIER, IL EST UN PEU LONG, AYEZ LE COURAGE D'ALLER JUSQU'AU BOUT DE LA LECTURE DE CE COMPTE, VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS.



Quand Auguste vit arriver au grand galop ce grand traîneau tiré par quatre magnifiques rennes, il fut saisi d’admiration.

L’attelage avait fière allure !

Une brise d’allégresse dissipa l’inquiétude qui l’avait gagné en franchissant le portail de l’International Xmas Compagny.

Maintenant à hauteur de l’attelage, son regard se fixa sur les dizaines de clochettes et grelots dont il connaissait bien la musique.

« Mais c’est les mêmes que ceux que j’ai suspendus au râtelier de ma bergerie, la semaine dernière, quand j’ai vendu mon troupeau ! » s’exclama Auguste au fond de lui même.

Décidément, ce début d’exode loin de sa petite ferme de montagne, pour espérer un revenu meilleur, lui promettait déjà bien des surprises !

Sa décision de partir de chez lui avait été si difficile à prendre que maintenant il s’était promis de ne plus revenir en arrière.

Quand il revêtit l’énorme manteau rouge, taillé à sa mesure, qui devait le protéger du froid sur l’attelage en cette nuit de Noël, il fut presque content.

Content d’avoir dit oui à cet inconnu. qui l’emmenait sur un chemin qui allait il ne savait où ?

C’est sur, la grande barbe blanche que l’employée de la Business Society avait délicatement ajustée à son visage, il s’en serait bien passé !

Mais l’homme en costume gris qui l’avait reçu par l’intermédiaire d’une agence d’intérim, avait été ferme la dessus :

« C’est la barbe blanche de l’évêque Saint Nicolas au IV ème siècle après Jésus Christ qui a marqué l’imagination de nos peuples du Nord, nous a précisé notre service Marketing.

Votre mission est de transposer l’image de Saint Nicolas sur celle que nous voulons construire avec vous ! » ;

L’homme en costume gris conclut son propos ainsi :

« Dorénavant vous serez le -Père Noël- distribuant à tous les enfants du Monde les jouets de notre Xmas Compagny.

Notre filiale de Communication vous donnera toutes les consignes nécessaires pour faire oublier l’histoire de Saint Nicolas descendant par la cheminée distribuer trois pièces d’or aux trois sœurs les plus pauvres du Monde.

Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest ..Saint Nicolas deviendra le Père Noël de tous les enfants les plus riches du Monde, pour le succès des actionnaires de la Business Society et de leurs enfants »

Auguste ne sut que répondre devant l’exposé d’une telle mission.

Il fut même impressionné par l’ampleur de la tache.

Ce pari ambitieux à partir de maintenant reposait essentiellement sur ses deux seules épaules !

Il signa en silence le contrat d’embauche en trois exemplaires

A la troisième signature, il était devenu le « Père Noël » .

En quelques années, encadré, controlé, habillé par l’International Xmas Compagny, Auguste petit paysan des montagnes transformé en père Noël, était devenu le personnage le plus populaire de toute la Planète.

A lui seul, il totalisait plus de lettres d’amour et de bons de commande que tous les papes, chefs d’Etat et stars réunis.

Meme le commandant Cousteau, Nicolas Hulot et Segolene faisaient piètre figure face à la puissance médiatique du Pere Noel !

Quelle destinée insolite avait transformé sa pauvreté en richesse ? se demandait-il.

Quelle fée avait fait de lui le grand-père symbolique de tous les petits enfants du Monde, lui qui n’avait jamais été marié et qui n’avait jamais eu d’enfant ?

Il se le demandait bien !

Or un jour, il se dit qu’autant de Félicité ne pouvait pas éternellement durer.

Et puis ces millions de jouets dans des millions de petits souliers, c’était devenu une entreprise de distribution GIGANTESQUE qui avait mis à l’épreuve sa bonne humeur, son enthousiasme et sa bonté.

En prenant des rides, le Père Noël s’était mis tout simplement à douter de son véritable métier.

Cette nuit de Noël là, le Père Noël avait tout simplement décidé de DEMISSIONER !

Vous n’allez pas me croire !

Mais si, mai si !

Ce soir de Noël le Père Noël est bien parti dans son attelage pour son immense tournée...mais il a décidé de ne distribuer des jouets qu’aux enfants des familles qui n’avaient rien commandé.

A chaque fois que sur le bordereau de la Xmas Compagny apparaissait le nom d’Auchan, Carrefour, Leclerc, Inter marché sur le paquet à distribuer, le Père Noël ne s’arrêtait pas à l’adresse indiquée !

Quoi, le Père Noël devenu tout d’un coup désobéissant, détournant les contrats de livraison en cadeaux de déraison ?

Les souliers des enfants riches vides au petit matin de Noël, au profit des souliers des enfants pauvres débordant de paquets ?

Ah ça non, on ne pouvait pas le croire !

Et la presse du monde entier qui allait crier à l’ESCROQUERIE du Père Noël ?

Toutes les polices du Monde à la recherche de l’homme le plus populaire du Monde, tout simplement pour le jeter en prison ?

Depuis quelques années les humains vivaient des désastres imprévisibles, mais là c’en était trop !

Ce soir là le Père Noël était redevenu tout simplement Auguste, le petit paysan des montagnes.

Même si depuis ce temps, deux siècles s’étaient passés.

Ce soir de pleine lune sur les beaux sapins enneigés, la tournée du père Noël aux enfants les plus pauvres du Monde avec les jouets des enfants les plus riches du monde, avait duré beaucoup plus longtemps que d’habitude.

C’était normal, les pauvres étaient devenus beaucoup plus nombreux et les cheminées plus petites, étaient beaucoup plus difficiles à trouver !

Il était fatigué le Père Noël... et il savait qu’au lever du jour, avec le scandale provoqué, il serait le plus recherché ;

Alors à son retour dans ses montagnes enneigées, il s’arrêta dans une grange à moitié écroulée pour se reposer.

Et alors qu’il allait s’assoupir à l’ombre de la lumière de la lune, mais déjà saisi par le froid, il entendit une Voix.

Une voix étrange, mais calme et sereine, qui semblait venir du fond de la foret.

Cette voix lui dit : « Père Noël, ne te désespère pas, je peux te sauver de la situation dans laquelle tu t’es enfermé »

« Mais qui êtes -vous ? » demanda le Père Noël en faisant fondre la glace qui envahissait sa moustache.

« Le sage des sages » répondit la voix. « Et grâce à ce que tu as fait ce soir de Noël, nous avons besoin de toi ! »

« Besoin de moi ? » reprit le Père Noël qui s’était déjà préparé à mourir définitivement emporté par le froid.

- Oui, répondit le sage des sages, « mes amis et moi nous avons pris contact avec le PDG de la Business Compagny que tu as déjà mis en faillite et il est d’accord pour te reprendre sur un nouveau contrat ! »

« Un nouveau contrat » s’exclama le Père Noël qui préférait mourir dans ses montagnes plutôt qu’au fond d’une prison !

« Oui, il te reste suffisamment de jouets et trois heures de temps avant le lever du soleil, pour livrer les souliers des enfants qui n’ont pas eu encore sept ans dans l’année écoulée ;

Aux autres tu distribueras une lettre cachetée de cire que nous appelons le Grand Secret » ;

« Le grand secret » s’exclama le Père Noël...mais de quoi peut-il bien s’agir ?

En écoutant le contenu de la lettre, le Père Noël se mit à rire.

Il se releva de son trou de neige et se remit allégrement à son travail

Telle ne fut pas la surprise au petit déjeuner du 25 décembre sous l’arbre de Noël pour les enfants de plus de sept ans, de découvrir à la place de paquets, la lettre du Grand Secret !

Et que de surprises aussi pour les petits enfants des familles pauvres qui n’avaient rien commandé, d’être inondés de paquets !

Souvent ce fut le chef de famille qui se mit à lire aux autres enfants de plus de sept ans la lettre du Grand Secret, parfois c’était l’aîné des enfants.

Le plus étonnant fut que beaucoup de phrases du Père Noël, expliquant l’absence de cadeaux cette année là, furent suivies d’applaudissements par les personnes concernées !

D’abord le Père Noël s’excusa auprès des enfants d’avoir fait réaliser le plus grand bénéfice de la Planète à la Business Compagny.

Et ceci en transformant l’acte d’achat de jouets de leurs parents, en « cadeaux » d’un personnage étrange qu’il était, devant symboliser la bonté de leur grand-père !

Si ce « jeu » a si bien marché pendant les sept Noëls de votre enfance, écrivait le Père Noël, c’est que vous avez en vous deux Grandes Vérités que vous ne devez dorénavant jamais oublier :

1- Vos Parents en faisant transiter par le Père Noël que je suis, le don qu’ils vous font, donne de la force et de la magie au don.

Maintenant que vous quittez l’enfance, retenez cette Vérité : Nier le don, fait exister le don ! ».

La prise de conscience d’un tel paradoxe, fit beaucoup rire ceux qui avaient déjà appris à donner !

2- La deuxième vérité du Père Noël, est que si j’ai du, bien à mon insu, supporter tous les jours la barbe blanche de Saint Nicolas, c’est pour vous apprendre à vous, bientôt adolescents, que les cadeaux qui viennent du travail des générations antérieures sont là pour nous apprendre à donner à notre tour aux générations futures ;

« Ce que vous recevez de vos parents, vous le redonnerez à vos enfants » tel est le deuxième Grand Secret du Père Noël. .

La plus part des enfants de plus de sept ans étaient tellement fier d’être destinataire des deux grands secrets du père Noël, qu’ils en oublièrent que leur cadeau avait pris le chemin des petits enfants des familles plus pauvres que la leur ;

La dernière phrase du Père Noël avait raisonné droit dans leur cœur de petit homme :

« J’ai ce que je donne ».

C’était devenu si rare chez leurs aînés plus avides de s’accaparer les richesses que de les partager !

Depuis ce Noël insolite de grande sincérité, les fêtes de Noël furent organisées et prises en charge par les enfants de 8 à 15 ans, fiers de la lettre du Grand Secret qu’ils transformèrent en slogan.

Ce fut la Révolution des enfants bouleversant le désarroi des adultes et de leur parents.

Jamais les dirigeants de ce monde enlisés dans les contradictions et les violences de la société marchande, n’auraient pu imaginer ce tournant, pris là où on ne l’attendait pas, par ceux que l’on attendait pas !

Même les partis politiques et les religions avaient été pris à contre pied !

Après avoir pris possession de l’organisation de la fête de Noël, pour en faire une fête de la famille et de la fraternité, les jeunes enthousiastes de 8 à 15 ans multiplièrent les conseils municipaux pour enfants et les systèmes d’échange locaux.

Ils s’emparèrent de l’organisation annuelle du Festival de la Terre, cette semaine de réflexion et de don consacrée aux générations futures.

Puis à l’automne, la fête d’HaloWeen de la Business Society devint fête des fées, moins consommatrice d’artifices et d’objets.

Le vocabulaire des jeunes modifia celui des adultes.

Les mêmes radios qui annonçaient autrefois les variations de la Bourse et du Cat 40, parlaient maintenant des « objecteurs de croissance », rediffusaient les débats sur la « simplicité volontaire » ou celui d’habiter le temps en échangeant autrement.

On ne comptait plus tous ceux qui voulaient changer de vie pour se réconcilier avec la vie !

Ce qui paraissait inconcevable aux experts, aux politiques, aux chefs d’entreprises, il y a peu de temps, était devenu possible grâce à cette REVOLUTION DES ENFANTS et des ADOLESCENTS !

Quant au Père Noël que le « sage des sages » avait sauvé juste à temps de la mort par le froid, ( vous imaginez la catastrophe !), il changea d’employeur.

Les Caisses d’allocation familiales l’embauchèrent dans tous les pays pour distribuer des cadeaux dans les petits souliers des moins de sept ans.

La lettre du Grand Secret était devenu le cadeau réservé et attendu par les adolescents.

19/12/2006

VEILLE DE NOEL

La bûche de Noël doit être allumée par un morceau de la bûche utilisée le Noël précédent.

Ainsi, aucun mauvais esprit ne peut entrer dans la maison. Les restes de la bûche portent chance et sont une protection contre la foudre ou le feu.


medium_feu-cheminee.jpg

18/12/2006

AUTOUR DE NOEL

Toute la journée du 24 décembre est favorable aux sorciers.

Il ne faut rien prêter des objets de la maison et il est préférable de ne pas recevoir le soir une personne n'appartenant pas à la famille pour éviter tout maléfice ou malheur.


medium_Sorciers_guerisseurs.jpg

16/12/2006

L'AN 360 UNE NUIT DE NOEL CHEZ LES CELTES

Les enfants sont bordés dans leur lit depuis des heures, même les plus curieux, ceux qui voulaient voir le Père Noël pour de vrai, se sont assoupis.

Et c'est tant mieux car dehors rôdent des esprits bien étranges.

Parents Celtes que de soucis, ces catholiques qui font croire à nos enfants la venue d'un Père Noël,

Ce bonhomme rouge et blanc, venu comme ça de nul part, du jour au lendemain, juste le jour de la fête du dernier " petit jour "

Des croyances venant des fêtes païennes nous révèlent que la nuit de Noël est la nuit de tous les dangers comme de toutes les chances.

Le Père Noël n'a qu'à bien se tenir car il n'est pas le seul à circuler dans le ciel, la nuit du 24 décembre.

Ce soir là, sorcières et démons surgissent du néant.

Les fantômes, par contre, redoutent cette date et préfèrent disparaître, mais par précaution, on laisse les portes ouvertes à minuit pour permettre aux mauvais esprits de s'en aller.


medium_rennes-noel.jpg

BOUGIES DE NOEL

Les bougies de Noël doivent brûler jusqu'au matin de Noël et ne doivent pas être déplacées jusqu’à ce qu’on les éteigne.

medium_bougies_table.jpg

12/12/2006

NOEL CELTE

En France, Noël apparaît au cours du IVe siècle.

Malgré son succès populaire, cette fête, pour les autorités religieuses, revêt moins d'importance dans le calendrier liturgique que la célébration de Pâques.

medium_2-noel.jpg


Toutefois, les festivités autour de Noël se développent comme en témoignent les nombreux cantiques, et les crèches d'église ou familiales.

Le mot "Noël" est tiré du latin "natalis", signifiant "jour de la naissance".

Pendant les premiers siècles de l'ère chrétienne, la date de la naissance de Jésus était incertaine et différait selon les dire de l'Eglise.

medium_Nativit2.jpg


Les Evangiles ne mentionnaient pas de date exacte sur la naissance du Christ, et ce n'est qu'en l'an 354 que l'on fixa le 25 décembre comme date officielle.

Pourquoi le 25 décembre?

La religion a choisi volontairement ce jour qui célébrait alors, sur le calendrier julien, le solstice d'hiver (nuit la plus longue de l'année).

A cette époque les cérémonies païennes prônaient essentiellement le soleil, source de vie, de lumière, de chaleur et de bien-être.

medium_erupt_soleil.jpg



Les célébrations se déroulaient suivant le cours des saisons, et ce depuis la nuit des temps...

Dans la Rome païenne, les fêtes d'hiver, les "Saturnales", se déroulaient du 17 décembre aux "Calendes" de janvier (premier jour de l'An romain).

A l'origine, elles avaient lieu en l'honneur de Saturne (du latin "severe" signifiant "semer), dieu romain de l'agriculture.

medium_soleil-couv.jpg


Des rituels païens et des sacrifices (le sang de taureaux était répandu sur les champs afin de rendre la terre plus fertile) avaient lieu aux solstices d'hiver et d'été pour remercier le soleil, dont dépendaient les cultures...

L'une de ces fêtes, "Natalis Invicti" (Nativité du Soleil Invincible) ou "Sol Invinctus" (Dieu Invaincu), célébrait Mithra, dieu de la lumière dans l'ancienne religion iranienne, symbolisant la pureté, la chasteté et combattant contre les forces obscures.

medium_Voilier_et_coucher_de_soleil.jpg

11/12/2006

NOEL EN BRETAGNE

Les menhirs de Carnac en Bretagne se mettent à tourner 3 fois sur eux-mêmes avant d'aller se baigner dans l'océan.

medium_aiguuille_de_port_coton_belle_ile_en_mer.jpg


On peut attendre que l'une de celles-ci se déplace pour descendre dans le trou et trouver un trésor, mais le scintillement des pièces d'or peut étourdir le chercheur et s'il s'attarde trop, le menhir rafraîchi reprend sa place, écrasant l'homme et son trésor.



medium_page_2006_20-_20Stonehenge.jpg

09/11/2006

SUR UNE ROUTE DE CAMPAGNE

medium_6908358.jpg

En allemagne, sur une petite route de campagne...

Une bande de jeunes roulant tranquilement sur une route, par une nuit d'hiver...

Là, ils aperçoivent une jeune femme d'une grande beauté ...

Ils la prennent en stop, sur cette route qu'ils ne conaissent pas.

Une fois montée dans la voiture, l jeune femme les remercie et se tait, disant qu'elle irait où ils iraient...

Les jeunes ne se posent pas de questions...

Ils pensent pouvoir faire leur affaire...

Après quelques minutes ...

La femme se met à hurler de toutes ses forces...

Le bruit est assourdissant.

Le conducteur manque un virage plonge dans le fossé...

La femme a disparu...

Plusieurs personnes sont mortes dans se virage, pourtant pas dangereux vu sa configuration...

Le premier accident dans ce virage est celui d'un père et sa fille...

medium_350x297.jpg


Si vous rencontrez une femme sur une route en pleine nuit, ne vous attardez pas...

Continuez votre chemin sans ralentir et sans détourner votre regard...

04/11/2006

SOMMES NOUS PROGRAMMES POUR CROIRE EN DIEU ?

medium_Dieu.gif
Les religions ont été inventées par l’homme.

Une étude récente démontre que l'Homme est programmé pour croire en un Dieu

La responsable ?

Une molécule contenue dans notre cerveau...

Les neurobiologistes en sont presque convaincus : le besoin de l'Homme à avoir une religion est dû à une molécule contenue dans le cerveau.

En effet, après avoir remarqué que les transes vécues par des croyants étaient toutes semblables

La foi serait donc due à la sérotonine, une substance neurotransmettrice (qui transmet une information d'un neurone à l'autre) qui est impliquée dans les sensations de faim, de soif et de fatigue.

Elle modifie les perceptions sensorielles, provoque des hallucinations et des sensations de fusion avec le monde.

Cela correspond exactement à la description d'une transe. il apparait que plus le taux de sérotonine est élevé, plus la conviction religieuse est renforcée.

Doit-on en déduire que la sérotonine est la "molécule de la foi" ?

Une zone cervicale bien précise était encline à la religiosité : le cortex pariétale supérieur (parite arrière haute du crâne). Plus l'activité de ce fameux cortex ralentit, plus le sentiment de transe s'intensifie.

medium_Celte_chaudron-gundestrupB1B.jpg




Serai-je en baisse de sérotonine ?

Bon, nous n'allons pas nous arrêter à ces petits détails, le principal est d'être heureux.


Est-il possible qu'après des années de cofrontations, la science parvienne enfin à l'emporter sur la religion ? Pas sûr...


Par principe religieux, les parents, grands-parents, imposent une religion à la naissance qui ne nous convient pas obligatoirement en grandissant.

De la même façons qu'ils nous imposent nos autorisations de sortie, nos tenues vestimentaires, nos relations amicales ou amoureuses...

Les codes et les modes de vie qu'ils tiennent à ce que nous suivions, sont souvent loin de nos aspirations,

En devenant adulte, on a l'impression que notre liberté, notre personnalité ne sont pas respectées, et nous voulons changer cela.


Est-ce de là le désire de changer de religion ?
Est-ce la modification de la sécréttion d'une de nos molécule ?


Encore bien des questions sans réponses.

Avons-nous besoin de ces réponses pour vivre ?

02/11/2006

SENTIMENT

Le plus beau sentiment que l’on puisse éprouver est de prendre part au mystérieux.

Il est la source de tout art véritable, de toutes sciences.

Celui qui n’a jamais connu cette émotion, qui ne possède pas le don de l’étonnement et du ravissement pourrait tout aussi bien être mort, car ses yeux sont fermés.



*Albert Einstein*

medium_569_46f1d2055d30760fc099efd2f7bf36b0.jpg

31/10/2006

HALLOWEEN - FETE CELTE

medium_shield.jpg


Les Celtes d'avant la conquête romaine fêtaient leur nouvel an, Samain, le 6ème jour de la lune montante.

Ce jour là, les druides cueillaient le gui, la plante sacrée qui donnait immortalité et régénération physique.

Et la cueillette du gui était l'acte le plus important de la fête de Samain…

Les Celtes fêtaient donc Samain entre le 25 octobre et le 20 novembre.


Les Gaulois étaient le plus riche et le plus nombreux des peuples Celtes.

les Grecs et les Romains appelaient les Celtes : Gaulois.

L'année gauloise se terminait à la fin de l'été le jour précis qui correspond aujourd'hui au 31 octobre.

Les troupeaux étaient ramenés des prairies aux étables, et le soleil était remercié de la moisson qui représentait une aide pour la bataille à venir contre les ténèbres et le froid.

Ce dernier jour de l'année, on supposait que les esprits pouvaient faire une brève visite à leurs parents, alors que le Dieu de la mort tentait de rassembler les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année afin de leur révéler leur sort.

medium_7774840.jpg


En cette nuit du 31 octobre au 1er novembre commençait Samain. Au cours de cette première nuit de la nouvelle année on exécutait tout un cérémonial rigoureux afin de s'assurer d'une bonne année à venir.

Le soir, les Gaulois avaient éteint le feu dans l'âtre de leurs foyers, ensuite, au cours de la nuit ils se rassemblaient en cercle et les druides étouffaient solennellement le feu sacré de l'autel, puis frottaient des branches sèches du chêne sacré jusqu'à enflammer un nouveau feu pour honorer le dieu du soleil, et effrayer les esprits diaboliques.

Chaque chef de famille recevait de la braise rouge recueillie dans ce feu pour en allumer un nouveau dans son âtre, feu qui devait brûler jusqu'à l'automne suivant.

Ce feu sacré devait protéger du danger le foyer tout au long de l'année.


medium_halloween2003c.jpg


La fête de Samain était la plus importante des fêtes Gauloises.

Le porc communément servi à table était remplacé par deux taureaux blancs liés par les cornes, sacrifiés après la cueillette du gui.

Le festin rassemblait tout le village.

On y buvait de la bière, du vin, de l'hydromel...

La fête durait une semaine à quinze jours et pour être certains d'effrayer les esprits, les Gaulois étaient grimés et portaient des costumes effrayants.

Incorporer Samain au calendrier catholique prit plusieurs siècles.

Au Vllle siècle le pape Grégoire III déplaça la fête des Saints en novembre.

Vers 840, le pape Grégoire IV installa Toussaint, décrétant que ce jour et la veille seraient observés.

Odilon de Cluny choisit en 1048 le 2 novembre comme le Jour des Morts.

medium_halloween2005_mrsmilely2.jpg

24/10/2006

SECRETS D'ELFES

Comment faire pour apercevoir les Elfes ?

medium_47199_34064888_fee_H145955_L.jpg

Voici un vieux petit truc de sorcière:

Pour commencer, il faut se baigner nue dans le ruisseau, afin de se purifier et d'entrer en osmose avec celui ci.

Ensuite vous devez vous frotter les yeux avec de l'huile d'olive que vous aurez raffinée avec de l'essence de rose et de soucis, jusqu'a ce qu'elle perde sa teinte dorée et devienne blanche.

medium_elfepapillons.jpg


Puis vous transvasez cette huile dans un flacon bourré de thym, de boutons de rose trémière et de soucis, de bourgeons de noisetier ainsi que d'herbes ramassées près du ruisseau fréquenté par les Elfes.

Il faut laisser la décoction mûrir pendant trois jours à la lumière du soleil avant de l'utiliser.


medium_Die_20Elfen_201.jpg




Vous voyez les ELFES ?
Donc vous avez suivie ma recette.
Petit à petit j'arrive à vous faire rentrer dans ce monde magique.

Quelle Utopie de croire que les douleurs du corps vont s'arrêter


.