Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2013

VIVRE


Parce qu'on attend trop que le monde change on en oublie de changer soi-même...

Parce qu'on attend que le bonheur tombe sur nous, on en oublie d'être heureux...

N'oubliez jamais que vous êtes libres.

Vous avez le droit, le devoir même de ne pas laisser les autres vous mettre de chaînes.

Ne laissez personne imposer des limites à votre esprit.

Ayez la folie de rêver toujours, de choisir toujours et d'avancer quoi qu'il arrive.

Ne craignez pas la liberté , même si elle implique de grandes responsabilités, car celui qui se sent libre, seul, peut aimer vraiment être en paix avec lui-même et construire ainsi son propre bonheur.

N'ayez pas peur de choisir l'impossible, de choisir l'espace, de choisir la vie.

Ne laissez ni un état, ni un parti politique, ni une religion, ni une culture, vous imposer des barrières.

medium_35.jpg



Souvenez-vous de toujours penser par vous-mêmes, de juger vos actes par vous-mêmes, d'être fier de ce que vous êtes et de ne pas vous fier aux jugements d'autrui aveuglément.


Les notions de bien et de mal n'ont aucune valeur, tout suit le principe du Yin et du Yang.

Ainsi la mort est porteuse de vie et la vie est une succession de morts.

Il n'y a pas de mort sans vie, de vie sans mort.

N'ayez pas peur d'aimer.

Mais ne vous leurrez pas sur l'amour.

Rappelez-vous que l'amour ne s'explique pas, il se vit.

Mais il se vit dans le respect de l'autre avant tout.

Il n'est pas jalousie, il n'est pas possession.

Aimer c'est toujours aimer...

Ne partitionnez pas l'amour en petites parcelles.

medium_oiseau_fillette.jpg



Que ce soient vos amis, votre famille, ou votre compagn (e) (on), ou des plantes, des lieux ...

Sachez aimez tout cela de la même manière, intensément, et sans rien en attendre que la sensation de votre capacité à aimer...

Elle seule compte.

Souvenez-vous en !!!

Ne craignez pas demain.

Cessez de toujours vous poser des questions sur l'avenir de chaque chose.

Nos inquiétudes détruisent bien plus de choses qu'elles n'en préservent.

Demain est un autre jour qui apportera son lot de surprise et d'inattendu si vous acceptez de laisser la vie faire, et si vous ouvrez les yeux sur ce qu'elle vous offre.

medium_enfant.jpg



Cessez de vous demander si celui que vous aimez sera encore là demain ou si vous aurez encore un boulot la semaine prochaine.

Profitez de ce que vous avez maintenant.

Demain vous saurez et alors vous agirez en fonction.

Aucune larme, aucune panique n'a jamais sauvé personne.

Je ne dis pas que vous ne devez jamais rien prévoir, je ne suis qu'une utopiste !!!

Mais cessez de vous inquiéter de ce que vous ne pouvez encore changer...

Attendez le bon moment, celui où il vous faudra agir.


medium_ferme_aux_crocodidiles_drome.jpg

05/04/2010

UTOPIA

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours pensé que l'être humain était bon, je lui ai toujours donné des circonstances atténuantes, quand il m'avait fait du mal.

Aujourd'hui encore, je me dis qu'au fond de tout être humain, même si parfois il a des paroles blessantes, je l'excuse, lui trouve un tas de raisons pour justifier son mauvais gestes, ses méchantes paroles, je conseille de pardonner.

Je parts du principe, "qu'une personne méchante, c'est avant tout une personne qui souffre".

De nombreuses fois on m'a dit que je n'étais pas dans la réalité, que j'avais des idéaux utopiques.

Et de là a faire naître UTOPIA, il fallait juste un blog.

J'ai du plaisir à y mettre une diversité de choses, je sais que j'arrive à faire sourire, à vous toucher, à montrer de la joie de vivre, puisque vous venez voir mes notes et vous y revenez.

medium_ville_1.jpg



J'ai traversé des tempêtes,
essayé d'escalader des montagnes,
je suis passée au travers d'un ouragan,
traversé un désert,
mais jamais,
je n'ai baissé les bras.

Si j'ai réussi de continuer à avancer, c'est parce que je croie en demain.

Aujourd'hui et demain mon chemin n'est pas jalonné que de jolies fleurs,

Un de mes enfant manque à l'appel, mais je sais qu'elle est là, pas loin et qu'un jour je pourrai de nouveau lui dire que je l'aime, la serrer dans mes bras.

Une bête a envahi mon corps, d'oprération en opération, on ne peut malheureusement pas s'en débarrasser,


Il ne faut pas oublier :

Le bonheur ne nous est pas donné en une seule fois, mais en milliers de pièces, sachons les voir car parfois elles sont un peu cachées

medium_tresor.gif

04/04/2010

RECOMMENCE

medium_camille_20allen_20bebe.jpg



Si tu es las et que la route te paraît longue,

Si tu t'aperçois, que tu t'es trompé de chemin,

Ne perds pas une seconde, gagne du temps !

.............. .Recommence !

Si la vie te semble trop absurde,

Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,

Ne cherche pas à comprendre pourquoi...

...............Recommence !

Si tu as essayé d'aimer et d'être utile,

Si tu as connu la pauvreté et les limites,

Ne laisse pas là une tâche à moitié faite

..........Recommence !

Si les autres te regardent avec reproche,

S'ils sont déçus par toi, irrités,

Ne te révolte pas, ne leur demande rien.

.. Recommence !

Car l'arbre bourgeonne à nouveau en oubliant l'hiver,

Car le rameau fleuri sans se demander pourquoi,

Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne,


Car la vie est espoir...

medium_bebe_20dodo_20arbre.jpg

11/06/2007

ARC EN CIEL

Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles, chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle, la plus utile, la favorite.

 

medium_arc-en-ciel_phorus.jpg

 

 

 

Le vert affirma :
Je suis le plus essentiel, c’est indéniable.

Je représente la vie et de l'espoir.

J'ai été choisi pour l'herbe, les arbres et les feuilles.

Sans moi, les animaux mourraient.

Regardez la campagne et vous verrez que je suis majoritaire.

 

 

Le bleu prit la parole :
Tu ne penses qu’à la terre mais tu oublies le ciel et l’océan.

C’est l’eau qui est la base de la vie alors que le ciel nous donne l’espace, la paix et la sérénité.

Sans moi, vous ne seriez rien.

 

 

Le jaune rit dans sa barbe :
Vous êtes bien trop sérieux.

Moi j’apporte le rire, la gaieté et la chaleur dans le monde.

À preuve, le soleil est jaune, tout comme la lune et les étoiles.

Chaque fois que vous regardez un tournesol, il vous donne le goût du bonheur.

Sans moi, il n’y aurait aucun plaisir sur cette terre.

 

 

L’orange éleva sa voix  dans le tumulte :
Je suis la couleur de la santé et de la force.

On me voit peut-être moins souvent que vous mais je suis utile aux besoins de la vie humaine.

Je transporte les plus importantes vitamines.

 Pensez aux carottes, aux citrouilles, aux oranges aux mangues et aux papayes.

Je ne suis pas là tout le temps mais quand je colore le ciel au lever ou au coucher du soleil, ma beauté est telle que personne ne remarque plus aucun de vous.

 

 

Le rouge qui s’était retenu jusque là, prit la parole haut et fort :
C’est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang, le sang de la vie.

Je suis la couleur du danger et de la bravoure.

Je suis toujours prêt à me battre pour une cause.

 Sans moi, la terre serait aussi vide que la lune.

Je suis la couleur de la passion et de l’amour, de la rose rouge, du poinsettia et du coquelicot.

 

 

Le pourpre se leva et parla dignement :
Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir.

Les rois, les chefs et les évêques m’ont toujours choisie parce que je suis le signe de l’autorité et de la sagesse.

Les gens ne m’interrogent pas, ils écoutent et obéissent.

 

 

Finalement, l’indigo prit la parole, beaucoup plus calmement que les autres mais avec autant de détermination :
Pensez à moi, je suis la couleur du silence.

 Vous ne m’avez peut-être pas remarquée mais sans moi vous seriez insignifiantes.

Je représente la pensée et la réflexion, l’ombre du crépuscule et les profondeurs de l’eau. Vous avez besoin de moi pour l’équilibre, le contraste et la paix intérieure.

 

 

Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter, chacune convaincue de sa propre supériorité. Leur dispute devint de plus en plus sérieuse.

Mais soudain, un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda.

 La pluie commença à tomber fortement.

Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

 

Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :


Idiotes ! Vous n’arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaie de dominer les autres.

 

 Ne savez-vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale, unique et différente ?

 

Joignez vos mains et venez à moi.

 

 Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.

 

La pluie poursuivit :


Dorénavant, quand il pleuvra, chacune de vous traversera le ciel pour former un grand arc de couleurs et démontrer que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie.

 

L’arc-en-ciel est un signe d’espoir pour demain.

Et, chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel, pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres.

 

medium_arc_en_ciel_plage_2.jpg
 

 

15/05/2007

ENCORE UN REVE IMPOSSIBLE

medium_15.2.jpg


En ces temps incertains où la folie des hommes
Dans l'agressivité fait de la surenchère,
Où des illuminés jouent avec les atomes,
Il est des paradis à préserver sur Terre;

Des lieux où les sous-bois regorgent de mystères
Enfouis dans le secret d'un monde enchevêtré,
Où de chantants ruisseaux courent dans les clairières,
Et donnent aux galets un air calamistré.

A L'ombre des grands pins qu'il fait bon se coucher
Quand l'astre d'or calcine un azur sans nuage,
Et que le cigalon, saisi par le bûcher,
Stridule sans répit et mène grand tapage !

L'odeur du romarin mêlé au serpolet,
S'envole vers la nue sous la brise légère,
Qui fait papilloter le fringant bavolet
Dont les chapeaux paillés se font une bannière.


medium_lerefuge.2.jpg


Alanguies dans la barque enchaînée au bouleau
Qui s'incline un peu plus à chaque anniversaire,
Les femmes, de leurs doigts, froissent le fil de l'eau,
Et s'en baignent le front d'un geste baptistaire.

Tout est sérénité dans leurs beaux corps de mères :
Celles qui font la vie ne vont pas la défaire.
Elles ignorent tout des stratégies de guerres :
Leur seul engagement est de ne point forfaire.

Quand l'homme, en son essor, consume les rivages
De ce Monde épuisé par les lois qu'il transgresse,
Et par sa déraison commet tous les outrages,
Elles rêvent d'Amour, de paix et de tendresse.

Dedans leurs yeux fermés scintillent des étoiles
Qui retombent en pluie sur leurs coeurs bienfaisants,
Et dans un rêve ému, elles hissent les voiles
D'une Arche naviguant sous des cieux apaisants.



medium_Dolphine_big.2.jpg


Comme toujours, je désire vous faire profiter de tableaux ou dessins d'artistes anonymes qui ont autant de mérites que ceux connus.

09/04/2007

AMOUR

L'amour, c'est rire
c'est sourire
c'est grandir
c'est s'embellir
c'est mûrir
et vieillir
et surtout c'est vivre...


medium_symb0045s.gif

03/04/2007

FOLIE

Saurais tu définir,

Définir le point,

Le point de non retour…

Le point d’équilibre,

Celui ou tout bascule…

L’harmonie en désaccord,

Symétrie dissymétrique,

Démence raisonnable,

Sage folie…

Flot du temps insondable,

Demain je t’ai rencontrée,

Hier, tu me rencontreras,

Caprice intemporel,

Instincts rationnels.

Saurais tu définir,

Définir ce lien,

Cette affinité,

Saurais tu définir,

L’indéfinissable ?

Auteur inconnu.

medium_leopardleft.jpg

22/11/2006

M'AIMER ASSEZ

C'est de me permettre d'être ce que je suis,
Complètement,
Sans gêne,
Sans rien me reprocher ,
Tel quel.

C'est me laisser être l'original de moi-même.

08/11/2006

AIMER

Touillette dit qu'aimer c'est être dépendant de l'autre,

Dépendant de l'amour que l'on porte à l'autre.

S8GD


Je voudrais l'encourager à voir l'amour différemment.

L'Amour ne doit pas être une prison.

medium_poesie_300949822_bouche_20or_20coeurs.2.jpg


L'amour, c'est rire, sourire.

C'est grandir et s'embellir

C'est mûrir, veillir et surtout vivre...

On apprend pas à aimer.

L'amour vient au détour d'un chemin sans que l'on s'y attende.

Il nous prend la main et on le suit très loin...

Des paroles de douceur, des moments de bonheur

Des regards échangés, un zeste de complicité

Des étoiles dans les yeux, la joie d'être deux
Main dans la main suivre le même chemin

Des rêves plein le coeur, que du plaisir, aucune rancoeur

Aimer et oublier les blessures du passé

Juste la magie de l'amour, une vie de douceur pour toujours...

19/10/2006

HISTOIRE A MEDITER

Une histoire touchante

Thomas s'est mis en tête de sortir avec une autre femme
que la sienne : Sa mère.

L'idée est venue de sa femme, qui lui a suggéré d'inviter
sa mère à dîner, puis d'aller au cinéma avec elle.

Il raconte :

"Quand j'ai été la chercher, elle était un peu nerveuse - comme moi."

"J'ai dit à mes amis que je sortais ce soir avec mon fils,
et elles m'ont toutes enviée" me dit-elle.

Elle avait été chez le coiffeur, ses yeux étaient brillants
et je surpris plusieurs fois son regard posé sur moi.

On y lisait un mélange de mélancolie, de joie et d'amour.
J'avais choisi un restaurant chinois tranquille.

Je lui ai lu le menu, comme elle le faisait pour moi quand j'étais petit.
En fait, nous avons tellement bavardé que nous avons raté la séance
de cinéma. Mais ce n'était pas grave.
Passé les premiers moments d'émotion,
nous étions dans une discussion passionnée sur tout.

La vie, le passé, le futur, ma femme, mes enfants .
Quand je l'ai raccompagné, elle me dit :
"La prochaine fois, tu me laisses t'inviter."

Ma femme me demanda comment cela s'était passé.

"Bien mieux que je ne l'avais imaginé.
Ma mère a été touchée par cette attention,
et je crois que c'était le plus beau cadeau que j'ai pu lui faire !"

La semaine suivante, ma mère mourut d'une soudaine crise cardiaque.
Le lendemain de son décès, je trouvai au courrier une enveloppe postée
de sa banlieue. C'est en tremblant que je l'ai ouverte.
Il y avait un menu du même restaurant et un reçu.

"Tu m'as fait un plaisir immense en m'invitant à dîner.
Je ne suis pas sûre d'être encore là pour t'inviter,
alors j'ai payé d'avance un repas pour deux.
Vas-y avec ta femme. Remercie-la de ma part.
JE T'AIME. Ta Maman"

J'ai réalisé à ce moment combien il est important
de passer du temps avec ceux que l'on aime.

Hier est un chèque sans provision,
demain est une promesse,
mais AUJOURD'HUI est de l'argent liquide.


Dépensez-le avec amour et sagesse ...

medium_COUPLE_A_TABLE.jpg